Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 169
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Les familles fondatrices

le Dim 10 Déc - 15:13

Les familles fondatrices


Trois familles naines sont à l'origine de la fondation de la Guilde du Fer. Loin d'être des clans mineurs, chacune possède cependant une histoire propre et un passé riche en évènements, heureux comme tragiques. Il est important, pour les membres de la guilde, de connaître quelques détails sur ces familles, comme les personnages historiques qui les incarnent, les objectifs de chacune ou les domaines qui ont fait leur grandeur.





Soufflefer
"Nous forgeons les montagnes."

Qui se souvient encore de Borad Soufflefer ; Le Guerrier-dragon, et de ses terribles créations forgées de sa main ? La Hache DarakTazum, qui trancha les mains de cent ettins. Le Bouclier des Douze Jours, qui, dit-on, jamais ne peut se briser. La Lance Ecarlate de Berel. L'Empoigneuse de Trolls. La Lame du Premier Courbenclume... Et tant d'autres armes et armures façonnées par le grand Soufflefer, avant d'être tombées dans l'oubli au fil des siècles.

Pourtant, ses descendants n'ont pas perdu ses histoires, et encore moins abandonné ses propres légendes. Les Soufflefer sont des nains plein de traditions, de mémoires, vivant du labeur de la forge et du travail du métal. Ils ne sont peut-être pas les meilleurs forgerons de Forgefer, ni les plus prolifiques, mais l'amour et la passion qu'ils mettent à l'ouvrage forment des objets empreints de vérité. Imbibés de sens. Ce ne sont pas de vulgaires créations inertes, mais bel et bien des oeuvres qui n'attendent qu'un maître fort et décidé à les manier, afin qu'elles puissent écrire leurs propres histoires.

D'une richesse modéré mais doté d'un savoir-faire jalousé, la famille Soufflefer a régulièrement eu des démêlés avec d'autres artisans de Forgefer. L'un de ses fils ainés, Farid, a même payé un affrontement rival de sa vie, tombant dans un chaudron de scories. L'enquête n'a rien donné, bien sûr, mais beaucoup soupçonnent les Bouclefonte - des rivaux avides et envieux - d'être la main assassine de cet incident. Bien décidé à faire payer cet affront inavoué, les Soufflefer n'ont pas hésité un seul instant à créer la Guilde du Fer en compagnie de deux autres familles, guidé par la rancune et la vengeance. Mais pas seulement.

Avec l'aide de ses nouveaux alliés, les Soufflefer de la Guilde du Fer comptent bien retrouver leur puissance d'antan et dépoussiérer les mythes de leur ancêtre Borad au travers de leur travail forgé dans l'acier, soufflant ainsi sur les braises de leur passé légendaire.





Mont-Rubis
"Briser la roche et révéler son cœur."

Les Mont-Rubis sont, d'après les grimoires nains du Hall des Explorateurs, une famille récente qui s'installa en Forgefer il y a près de trois siècles. Ses membres d'époque migrèrent du Loch Modan, où ils avaient des terres et des chaumières, après qu'une invasion de gnolls les poussa à fuir leur foyer. Dépossédés de leurs biens, isolés et honteux, les survivants Mont-Rubis n'eurent d'autre choix que de trouver refuge dans la vaste cité de Dun Morogh pour y commencer une nouvelle vie.

C'est là, à la vue des richesses dorées du clan Barbe-de-bronze et des bijoux merveilleux que ce dernier possédait, que leur amour pour les pierres précieuses et les gemmes étincelantes se découvrit. Les débuts furent houleux pour la famille, sans un sou et malmenée par les plus fortunés. Malgré tout, les Mont-Rubis travaillèrent vite et bien, arrachant à la terre des gisements incroyables et taillant des diamants, des saphirs ou des opales à la chaîne, améliorant sans cesse leur technique. Et à chaque fois, les gemmes se faisaient plus belles et pointilleuses que les précédentes. La perfection ne tarda pas à se dévoiler, et en deux petits siècles, les Mont-Rubis devinrent une famille réputée dans les domaines de la taille et du sertissage. Jamais, de mémoire de nains, nul clan ne s'est élevé aussi rapidement dans le milieu très fermé de la joaillerie.

Naturellement, cette ascension stupéfiante n'était pas du goût de tous. Les rivaux furent nombreux, et des voix s'élevèrent pour discréditer et entacher la réputation "volée" des Mont-Rubis. Les violences verbales laissèrent bientôt place à des coups bas, allant jusqu'au détournement de marchandises, de pillages étranges dans les entrepôts et d'actes fourbes qui blessèrent de jeunes artisans. C'est cependant le mise à sac du comptoir marchand et de l'atelier de la bijouterie qui força la main de la famille Mont-Rubis. Afin de protéger ses intérêts et de poursuivre ses oeuvres, il était primordial de s'allier à d'autres domaines nains, quitte à sacrifier une part de sa liberté. Ces nains ont déjà perdu un foyer, par le passé. Il est donc hors de question que cela se reproduise.

C'est ainsi qu'ils créèrent la Guilde du Fer ; Un foyer plus sûr. Désormais soutenu par des nains talentueux, et riche d'alliés et d'argent, les Mont-Rubis ont les moyens de faire face à leurs détracteurs sans craindre leur foudre. Les ateliers peuvent de nouveau façonner les gemmes et faire ainsi prospérer l'économie de la famille jusqu'à la fin des temps.





Martel-d'or
"Or, Sang et Gloire."

Dena et Tarven ont toujours été des enfants turbulents. Impossible de tenir en place, les jumeaux n'avaient guère d'aspiration au devenir de leur famille ; Les Martel-d'or. Le nom. Les traditions. L'avenir du clan... Toutes ces choses n'avaient aucune valeur à leurs yeux. Fille et fils d'un honorable mais piètre maçon de Forgefer, Dena et Tarven ont passé le plus clair de leur jeunesse à vagabonder dans la ville-mère, s'égarant dans les montagnes et jouant avec le feu sans craindre de s'y brûler les doigts. Petits, ces deux teignes s'attirèrent bien des ennuis, de tout horizon, et les réprimandes n'y changeaient rien.

Adultes, les jumeaux devinrent des mercenaires aguerris, des voyageurs endurcis et de prodigieux chasseurs de trésors. Ils aimaient les découvertes, l'exploration de terres inconnues et l'or qu'ils pouvaient en tirer. Aaah... L'argent. Les deux Martel-d'or n'en manquèrent jamais. Au fil des décennies, leur réputation d'aventuriers assoiffés de richesse traversa tout Khaz Modan, attirant les oreilles de bien des thanes et titillant les barbes de nains avides de reliques puissantes et oubliées. Contre de l'or, les jumeaux chassèrent maintes bêtes coriaces, signèrent de nombreux contrats dans le sang et découvrirent de vieux trésors poussiéreux. Dena et Tarven étaient doué dans ces domaines.

Hélas, ils n'étaient pas les seuls. Diverses organisations rivales n'ont pas apprécié de voir leur travail et leur solde se faire dérober par deux nains entêtés. Des contrats juteux furent déposés contre eux, en de lointaines cités, et c'est finalement un groupe de mercenaires gobelins - mené par un certain Krip - qui terrassa les Martel-d'or lors de l'excavation d'un tombeau ancien. La soeur, Dena, n'y survécu pas. Tarven, son frère, fut gravement blessé mais il trompa la mort et parvint à revenir à Forgefer malgré ses blessures.

Ivre de chagrin et fou de douleur, Tarven des Martel-d'or dépensa une grande partie de sa fortune à bâtir un ordre nouveau, en compagnie d'alliés rencontré en chemin. Créant la Guilde du fer, il cherche désormais à venger la perte de sa sœur et à glorifier le nom de sa famille, cette dernière s'étant jointe à sa croisade, en dérobant les contrats de ses concurrents, allant jusqu'à les ruiner, avant de les écraser définitivement sous sa botte.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum