Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Lun 21 Mai - 18:16


Messieurs de la Guilde du Fer,


Je fais suite à notre rencontre du 20 mai dernier dans vos murs pour vous exposer clairement l'ensemble de nos demandes.

Comme expliqué par mon assistante Demoiselle Lysange Delabay et moi même, nous sommes en cours d'installation dans les faubourgs de Hurlevent, avec pour finalité des écuries originales de par leurs diversités animales et aussi, un centre de dressage des animaux de monte de tous poils.

Nous avons racheté les terres de la Famille Wollerton et sommes en plein travaux pour finaliser notre objectif. C'est pour cela que nous vous avons sollicité, afin que les gros œuvres soient réalisés par des Maîtres Bâtisseurs de qualité.

Notre demande la plus urgente, parmi l'intégralité du chantier, concerne le forage d'un puits d'eau potable sur notre terrain, que nous estimons entre trois et cinq mètres de profondeur, sachant pertinemment qu'il y a de l'eau de source sous nos pieds. Nous souhaiterions donc que cette œuvre soit la première réalisation effectuée.

Actuellement, nous avons quelques bâtiments déjà effectifs sur le terrain :

- une forge fonctionnelle équipée comme il se doit, et mise à votre disposition
- une grange,
- un petit bâtiment d'accueil destiné aux logements de nos employés nécessiteux,
- et la maison 'Wollerton' qui sert de bureaux et d'habitat à notre dirigeant Mr Fossard.

Au sujet du chantier et de nos demandes, voici la liste de ce que nous attendons de vous :

- un puits d'eau de source,
- un petit atelier destiné à la confection des pièces de cuir de toutes sortes,
- une écurie de deux enclos, sécurisée en clôtures hautes et robustes,
- une écurie de quatre enclos, sécurisée en clôtures hautes et robustes,
- une écurie de dix enclos, de type traditionnel pour les races d'équidés,
- deux latrines,
- un chenil de trois enclos, en pierre,
- et le pourtour d'un manège de dressage.

Nous sommes actuellement en train de creuser les tranchées de ces fondations à venir et tenons à votre disposition une petite dizaine d'hommes prêts à suivre vos directives, pourvu que vos instructions relèvent du bon sens, de la dignité et de la non-dangerosité.

Nous souhaitons que tous les toits soient réalisés à base d'ardoise, et pour le reste des charpentes, murs, barrières et autres planchers, nous vous accordons votre confiance quant aux choix de l'origine des matériaux, solides bien entendu.

A présent, nous sommes donc en attente de votre devis intégral et aussi des dates butoirs pour la réalisation de ces travaux. Si nous tombons d'accord, nous nous engageons à vous verser un acompte dès la signature du contrat, acompte qui reste à déterminer en fonction du coût global de votre facture. Le solde sera versé le lendemain du dernier jour des travaux effectués sous réserves que ceux-ci soient conformes à nos négociations mutuellement signées.

En pièces jointes de ce courrier, vous trouverez la copie de l'Arrêté de la Chancellerie Royale qui nous autorise aux travaux et à l'exploitation de notre terrain, ainsi que le plan d'implantation des bâtiments.

Dès nos accords signés, nous nous occuperons de signaler à La Chancellerie que nous avons choisi votre Ordre pour la réalisation des travaux.

Pour tout complément d'informations ou autres questions diverses, veuillez adresser vos courriers à notre adresse, à l'intention de Demoiselle Delabay qui se chargera de votre dossier.

Dans l'attente de vos propositions commerciales, recevez, Messieurs de la Guilde du Fer, nos salutations respectueuses et hautement considérées.



L'intendant de la Maison Fossard,
P/ Oscar Fossard, dirigeant,

Marcel Pignac



En pièces jointes :

- le plan (à noter que l'Atelier Cuir a fait l'objet d'une autre demande, accordée elle aussi)
- copie de l'Arrêté de la Chancellerie






avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Mar 22 Mai - 1:37
HRP:

Je vous invite à visiter et éventuellement répondre à ce courrier ici : maisonfossard.forumactif.com
A savoir que le forum est encore en cours de réalisation, mais d'ores et déjà praticable ! cheers
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Mer 23 Mai - 16:08
Guilde du Fer
Office de Hurlevent
Quartier des Nains
Hurlevent

Maison Fossard
Ferme des Faubourgs
Hurlevent

Monsieur Pignac.

Nous nous référons à votre lettre datant du vingtième jour de ce mois-ci, qui a retenu toute l'attention des artisans de l'atelier Marteaufunèbre et Marbrepic.

A la suite de votre demande, nous vous confirmons que nous pourrons procéder aux travaux envisagés pour la somme de vingt-deux pièces d'or et quarante pièces d'argent, payable en trois fois jusqu'à la réalisation finale des travaux.

Le chantier pourra débuter dès une confirmation écrite de votre part vis-à-vis de notre devis, dans un délai de deux mois, si la main-d'oeuvre que vous avez vous-même engagé est suffisante.

Quant au choix des matériaux, en dehors de votre exigence pour les toits, nos poilus Marteaufunèbre et Marbrepic sauront, sans aucun doute, faire le choix idéal pour vous satisfaire.

Vous trouverez ci-joint le devis détaillé mentionné ci-dessus avec le coût estimé pour chaque projet et de nos services.


NUMÉROOUVRAGEQUANTITÉPRIX
N°1Puits d'eau de sourcex130 argentées
N°2Petit atelier destiné à la confection des pièces de cuir de toutes sortesx180 argentées
N°3Écurie de deux enclos, sécurisée en clôtures hautes et robustesx12 dorées et 50 argentées
N°4Écurie de quatre enclos, sécurisée en clôtures hautes et robustesx12 dorées et 90 argentées
N°5Écurie de dix enclos, de type traditionnel pour les races d'équidésx15 dorées
N°6Latrinesx210 argentées
N°7Chenil de trois enclos, en pierrex12 dorées
N°8Pourtour d'un manège de dressagex180 argentées
Main-d'oeuvrex28 dorées
TOTAL:22 dorées et 40 argentées


Puissiez-vous toujours trouver le chemin de vos pénates.


La Guilde du Fer
Artisanat - Commerce - Mercenariat




avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Jeu 24 Mai - 15:02

Messieurs de la Guilde du Fer,

J'ai bien pris connaissance de votre missive détaillant vos prestations pour la somme totale finale de 22 dorées et 40 argentées (vingt-deux pièces d'or et quarante pièces d'argent).

Par la présente, je viens vous signaler notre engagement à accepter votre offre pour la somme ci-dessus et pour les numéros d'ouvrage 1 à 8 nommés et quantifiés dans votre courrier du 23 mai dernier.

Cependant, n'ayant pas vu de votre part de date butoir comme demandée lors de notre première approche, je me permets de la poser ici :

Les travaux 1 à 8 devront être réalisés et finalisés en date du 24 juillet 38 au plus tard.


De plus, nous nous engageons à :

- mettre à votre disposition 12 hommes prêts à suivre vos directives, pourvu que vos instructions relèvent du bon sens, de la dignité et de la non-dangerosité,
- mettre à votre disposition l'atelier-forge fonctionnel qui est situé sur notre terrain ,
- à vous régler la somme de 7 dorées (sept pièces d'or) à la signature de ce contrat, en acompte de la somme totale,
- à vous régler la somme de 7 dorées (sept pièces d'or) en date du 24 juin 38, en acompte intermédiaire de la somme totale,
- à vous régler la somme de 8 dorées et 40 argentées (huit pièces d'or et quarante pièces d'argent) le lendemain du dernier jour des travaux effectués sous réserves que ceux-ci soient conformes à nos négociations mutuellement signées.

Nous nous permettons également de vous rappeler le caractère urgent du forage du puits et nous indiquons ici que cet ouvrage doit être réalisé et actif en PREMIER.

Si vous êtes d'accord, alors considérez ce courrier comme contrat entre La Guilde du Fer et La Maison Fossard.

Dans l'attente de votre/vos signatures, recevez, Messieurs de la Guilde du Fer, nos salutations respectueuses et hautement considérées.


L'intendant de la Maison Fossard,
P/ Oscar Fossard, dirigeant,

Marcel Pignac




avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Lun 28 Mai - 23:35
Guilde du Fer
Office de Hurlevent
Quartier des Nains
Hurlevent

Maison Fossard
Ferme des Faubourgs
Hurlevent

Monsieur Pignac.

Nous faisons suite à votre lettre.

Nous souhaitons vous rencontrer le 30ème jour de ce mois afin de signer un contrat en bonne et due forme, mettant sur papier tous les termes de notre collaboration.

Quant au début des travaux, ils débuteront dès le lendemain de cet échange de signatures.

Que vos voyages ne vous mettent jamais sur la route des Gars.


La Guilde du Fer
Artisanat - Commerce - Mercenariat

avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Mer 30 Mai - 20:08
Une missive 'expresse' fut déposée en début de soirée par un coursier essoufflé ...





Messieurs de la Guilde du Fer,

Un emploi du temps surchargé nous empêche de pouvoir vous indiquer un horaire à notre passage chez vous en soirée.

Néanmoins, une fois dégagés de nos obligations de rendez vous fixé, nous nous empresserons de venir vous rendre visite.

En espérant que ce contretemps ne perturbe pas la finalité de nos négociations,

Recevez, Messieurs de la Guilde du Fer, nos salutations respectueuses et hautement considérées.

L'intendant de la Maison Fossard,
P/ Oscar Fossard, dirigeant,

Marcel Pignac




avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Ven 1 Juin - 18:12


Messieurs de la Guilde du Fer,

Je me permets de revenir sur votre dernier courrier à notre intention, reçu le 29, et nous proposant un rendez vous pour le lendemain soir sans aucune précision d'horaire ni de lieu, afin de procéder aux signatures du contrat qui scelle nos négociations en cours au sujet de nos constructions.

Par missive expresse, je vous ai averti que nous avions déjà un rendez vous fixé en soirée et que nous nous empresserions, ensuite, de vous rejoindre afin de conclure de nos mutuelles signatures. Comme vous le savez, nous sommes en pleine installation d'aménagement sur un domaine d'un hectare, ce qui engendre actuellement un calendrier de rendez vous particulièrement chargé.

Nous nous sommes donc présentés à votre office plus tard dans la soirée mais l'endroit s'est avéré désert. Nous avons donc décidé d'aller voir si, avec un peu de chance, nous vous trouverions dans les tavernes environnantes, avec, toujours, ce souhait évident de valider ce contrat.

Mais quelle mauvaise idée, n'est ce pas, d'aller vous rendre visite au sein de La Chope Sucrée sans même avoir la correction de vous prévenir, et pire, de venir perturber peut être une beuverie rituelle.
En me rendant compte de cet impair malheureux de ma part, je me suis empressé de commander un fût percé à cette taverne afin de vous l'offrir, accompagné de mes plus plates excuses. Fût que nous n'avons pas eu l'occasion de goûter, d'ailleurs, n'étant pas invité à partager ce moment joyeux.

Cependant, nous avons noté que, dans votre plus grande bonté, vous nous proposiez un rendez-vous pour le lendemain après-midi, chez nous, à 4 heures. Evidemment, nous avons accepté sans hésiter un seul instant.

Mais quelle malchance nous poursuit là ! Le lendemain à l'heure dite, au lieu dit, aucun représentant  de votre Grande Guilde du Fer n'était présent.

Aucune missive non plus pour prévenir de contre temps, de décalage ou .. que sais-je …

Je me suis donc rendu à votre office du quartier des nains environ trente minutes plus tard afin de voir ou savoir ce qu'il en était. Quatre personnes de votre ordre se tenaient là mais aucune d'entre elles ne semblait vraiment savoir ce qu'il en était. Relativement agacé après avoir subi la réflexion de l'un deux au sujet de votre rendez vous de la veille, raté, qui ne précisait ni heure ni lieu, je me permets de vous le rappeler, alors j'ai proposé à mes quatre interlocuteurs de prendre le contrat, et de se torcher avec.

Alors, par la présente, je me permets de venir vous confirmer mes dires, à savoir un essuyage de séant 'contractuel'. Je dénonce donc intégralement nos négociations et met un terme définitif à notre collaboration. Assurément, nous ne devons pas avoir la même définition d'un rapport commercial, et étant le client, j'estime devoir mériter un minimum de considération. Etant donné l'importance de nos échéances à respecter pour la mise en route de notre exploitation, nous ne prendrons donc pas le risque de confier nos travaux à La Guilde du Fer.

Recevez, Messieurs de La Guilde du Fer, nos salutations.

L'intendant de la Maison Fossard,
P/ Oscar Fossard, dirigeant,

Marcel Pignac


avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Ven 1 Juin - 21:47

Conseil des Dignitaires
Office de la Guilde du Fer
Quartier des Nains
Hurlevent.

Maison Fossard
Ferme des Faubourgs
Hurlevent



Monsieur Marcel Pignac,

Au nom de la Guilde du Fer ainsi que des ateliers Marbrepic et Marteaufunèbre, nous vous informons que c'est avec regret que nous prenons note de votre décision.

Suite à votre lettre, une enquête a été ouverte en interne auprès des concernés mandatés pour la réalisation de vos travaux. Nous avons ainsi pu relever les éléments les plus essentiels pour nous permettre de vous répondre.

Nous constatons donc que deux rendez-vous avaient été effectués avec nos contremaîtres, qu'un devis fût envoyé et qu'un contrat demeurait en attente de signatures. Vous vous êtes présentés à la date initiale, comme convenue, à notre office, à une heure bien trop tardive pour espérer croiser nos collaborateurs en charge de votre chantier. Comme vous le soulignez parfaitement, vous vous êtes rendus dans les tavernes de la ville à la recherche des artisans Marbrepic et Marteaufunèbre. Nous n'allons pas prendre la peine de relever dans cette lettre votre remarque irrespectueuse à peine dissimulée. Vous avez pu le constater, vous ne les avez pas rencontrés, mais à la place, vous avez pu rencontrer l'une de nos dignitaires en pleine conversation, qui vous a bien proposé une nouvelle rencontre dans votre domaine avec nos interlocuteurs.

Dans ce contexte, vous avez attendus la visite de nos contremaîtres. Ces derniers n'ont pas été dans la possibilité de se présenter à l'heure précise. En cause, des imprévus de dernière minute. Jusqu'à cette rencontre, tous les rendez-vous furent respectés; si vous aviez la comprenette facile, vous auriez pu vous douter que quelque chose était arrivé. A la place, vous vous êtes présentés à notre office pour, cette fois-ci, faire part de votre mécontentement, non à un responsable ou un l'un de nos grattes-plumes administratifs, mais à nos cognars en charge de la sécurité. Nul doute que ces derniers devaient être les plus informés de votre dossier. Une demi-chandelle plus tard, les artisans Marteaufunèbre et Marbrepic étaient à nouveau disponibles, voyez-vous. Quel étonnement ce fût pour eux d'apprendre votre plainte vis-à-vis de votre retard. Pour des éleveurs de bêtes, vous ne semblez pas briller par votre patience. Cela en dit long sur la qualité de l'éducation de vos animaux.

Par ailleurs, beugler de colère sur nos cognars en proclamant que nous pouvons,  je cite vos paroles, "nous torcher le cul avec le contrat" est une chose. Mais nous écrire pour nous le dire sur papier, est une véritable insulte et un manque clair de votre professionnalisme. Il est important de bien peser ses mots lorsque nous nous adressons à des instituons, qu'elles soient politiques ou commerciales. Car tout comme le montagnard qui crie dans la vallée, nul sait quelles esgourdes entendront l'écho.

En cohérence avec votre missive, nous annulons votre commande et toute collaboration avec la Guilde du Fer.

Que la Lumière vous préserve de la rancune des Nains.
Conseil des Dignitaires


(Les artisans, en l’occurrence Othrum et moi-même, avons eu un empêchement IRL lorsque nous étions sur le point de vous voir.)
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

le Sam 2 Juin - 22:00

Messieurs du Conseil des Dignitaires,

Rassurez vous, cette missive restera mon dernier message mais je tiens à revenir néanmoins sur quelques points.

Vous avez effectivement raison, je n'ai pas la comprenette facile. J'essaye de mener à terme des travaux de constructions d'une ampleur assez importante, même si ça ne reste étendu que sur un hectare de terrain. J'ai des comptes à rendre de mon côté et aussi des dates à respecter pour que ce domaine soit exploité au plus tôt et ne devienne pas un gouffre financier démesuré.

A voir vos agissements en matière de proposition de rendez-vous -cf votre courrier du 28 reçu le 29- qui n'indique ni lieu, ni heure, j'en conclus que vous avez des manières de faire pour le moins approximatives. Je comprendrais que vos clients usuels aient l'habitude de faire ainsi, mais pour ma part, je n'ai aucunement l'intention de traiter mes affaires professionnelles de cette façon.

Vous parlez en bouts de chandelles, moi je vais m'exprimer en coups de clocher. Au quatre coups de l'après-midi, j'étais présent et je vous attendais. Une demie-heure après, je me suis déplacé à votre office, situé à environ 700 mètres du Domaine Fossard, afin de demander des nouvelles. Si votre cognar ne s'était pas permis de me faire réflexion sur le rendez-vous de la veille raté (je rappelle pour mémoire sans heure ni lieu précisés), la suite aurait sûrement été d'une autre issue. Surtout pour me dire juste après qu'il n'a pas connaissance du dossier ..  

La moindre des choses aurait été peut-être de nous avertir d'un contretemps de votre part, la proximité de nos deux établissements n'étant absolument pas un obstacle temporel. Au lieu de ça, nous attendons votre venue et, malgré quatre cognars présents à votre porte d'office, aucun d'eux n'a été désigné pour venir nous en avertir. Au cinquième coup de clocher, j'étais toujours en mon domaine, espérant une quelconque visite, demeurée finalement inexistante. Je dois donc en conclure que mes propos irrespectueux ont réussi à froisser et vexer des nains, je ne les savais pas à ce point faillibles.

De par ma perception personnelle de la situation, je vois mal ce que pourraient devenir mes travaux sous votre responsabilité, votre gestion des situations étant pour le moins légère. Alors non, encore une fois, je n'ai pas la comprenette facile, me situant côté client, je n'ai pas vraiment eu l'impression d'être considéré en tant que tel, et j'ai bien l'intention de mener à bien mes travaux à terme en parallèle d'une collaboration sereine et respectueuse.

Comme indiqué en début de cette missive, je ne donnerai pas d'autre suite à votre éventuelle réponse. Je vous laisse donc, à votre aise, le dernier mot.

Que vos boutsde chandelles incandescentes se tiennent toujours à l'écart de vos longues barbes.

Salutations.

L'intendant de la Maison Fossard,
P/ Oscar Fossard, dirigeant,

Marcel Pignac







HRP:
Un petit hrp, nous aussi, pour préciser que nous n'avons aucune haine de quoi que ce soit, et nous comprenons fort bien vos soucis irl, ça va de soi. Mais n'ayant eu aucun agissement rp à cet instant pour 'couvrir' ce petit problème, cette suite nous semble donc logique, rp parlant bien sûr ! Smile
Contenu sponsorisé

Re: Missive relativement épaisse, au cachet de la Maison Fossard

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum