Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 169
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Les grades de guilde

le Dim 10 Déc - 15:16


HRP

Rang non représentant de la guilde, le grade HRP est un habitant de Forgefer - ou un simple étranger - qui vit et travaille malgré tout pour le compte de la Guilde du Fer sans en faire intégralement parti. Le plus souvent, les civils sont des servants, des aventuriers sans attache, des prêtres ou des citoyens peu importants qui possèdent parfois quelques connaissances sur des membres honoraires de la guilde, voir sur son fonctionnement. Mais gère plus.

Les actions d'un joueur sous le grade HRP, bonnes comme mauvaises, ne sont pas à imputer à la Guide du Fer. Crimes, actes héroïques ou tierces organisations dépendent entièrement du personnage HRP. La guilde se détache de toutes responsabilités.





L'artisan

L'artisan, parfois nommé marchand, est le membre le plus représenté de la guilde. Chaque nain maîtrisant une profession reconnue par Forgefer, et par la Guilde du Fer, peut œuvrer son art dans un atelier ou une boutique. Les métiers peuvent être très variés, allant du classique forgeron au mineur acharné, en passant par l'orfèvre délicat au trappeur du Loch. Le seul point d'ordre est la nature naine des professions. Impossible de trouver un herboriste talentueux ou un alchimiste dans la guilde, par exemple, l'organisation jugeant que ces métiers malmènent les fondamentaux des fils de la pierre, même s'il existe quelques exceptions...

Un artisan ne peut pas posséder d'employés, mais il peut avoir accès à divers outils spécialisés et à la location d'une bâtisse. Il devra, dans un premier temps, compter sur ses propres compétences pour prouver à la Guilde du Fer la rentabilité de son investissement.





Le cognar

Très rapidement, la Guilde du Fer a réalisé le besoin de protéger ses intérêts. Ne pouvant s'aider de l'armée régulière de Forgefer, la guilde a opté pour des moyens plus coûteux, mais tout aussi efficaces que des soldats : Le mercenariat. Le cognar est un combattant de la guilde engagé pour assurer l'ordre et la sécurité des artisans et des membres de l'ordre, quitte à broyer quelques caboches. La guilde a pour habitude de recruter des nains intimidants, robustes et guerriers, afin de les utiliser comme d'un poids lors de négociations risquées.

Bien payé et équipé si possible avec les moyens de la guilde, ce mercenaire est souvent envoyé en mission, parfois en des territoires éloignés. Il règle des conflits, aide aux problèmes des artisans et veille à la protection des contremaîtres et dignitaires de la Guilde du Fer au prix d'une bourse bien remplie.





Le gratte-plume

La Guilde du Fer a démarré petite mais a su se tailler une place de choix en Forgefer à force de labeur et de dépenses dorées. Elle côtoie aujourd'hui les ordres les plus prestigieux de tout Khaz Modan, estoquant la concurrence qui oserait contrecarrer ses objectifs. Son travail et ses richesses n'ont cependant pas été les moteurs de cette entreprise. Pour évoluer et gravir les échelons, la guilde naine s'est entouré d'un vaste réseau professionnel qui se charge de gérer les comptes, la paperasse et tous les éléments dédiés à l'art de la plume.

Le gratte-plume comprend de nombreuses professions utiles et spécialisées qui, si elles n'ont pas de lien de prime abord avec l'artisanat, sont indispensables au bon fonctionnement de la Guilde du Fer. On retrouve ainsi des crieurs publics alpaguant les citoyens, des secrétaires reliant les bons clients aux artisans, des trésoriers chargés de veiller à la dépense des marchands, etc...





Le resquilleur

On ne devient pas le première guilde marchande de Forgefer sans débourser quelques pièces. Ni sans verser un peu de sang. Les plus puissants ordres mercantiles ont régulièrement réglé des conflits d'intérêt en envoyant des individus peu scrupuleux agir dans les ombres. La Guilde du Fer n'échappe à cette tradition venimeuse, tâchant néanmoins de garder ses resquilleurs sous le coude et ne les envoyant à l'action qu'en cas de nécessitée absolue. Ces manoeuvres sournoises ont beau être efficace, elles ont tendance à tâcher la réputation de son ordonnateur.

Au-delà des assassins et espions sous contrat, les agents mercenaires de la Guilde du Fer peuvent regrouper des cambrioleurs émérites, des éclaireurs affirmés ou des spécialistes dans des domaines particuliers. An noter que les agents sont soumis à la loi du silence, acheté à prix d'or par les dignitaires, et qu'ils sont considérés pour la plupart comme de simples mercenaires. De quoi camoufler les enjeux des hautes familles...





Le contremaître

Un nain talentueux dans un domaine, ou suffisamment riche dans le milieu, peut gravir les échelons de la guilde et arracher une place méritée. Le contremaître est un artisan réputé, prospère, qui dirige une boutique en passe de devenir exemplaire dans la Guilde de Fer. Ce gérant possède un bon établissement, voir deux ou trois pour les plus influents, et à sous ses ordres quelques ouvriers qu'il recrute avec l'aide de la guilde. Il n'est pas rare de voir un contremaître en voyage, surtout si ce dernier est un prospecteur ou un chasseur de reliques en quête de sa fortune.

Le contremaître est un artisan dévoué dans son travail. S'il veille au grain et à l'œil sur les créations de ses employés, il n'est pas absurde de le croiser à battre le fer ou concevoir de nouvelles merveilles qu'il s'empressera de dévoiler au reste de la Guilde du Fer. Obtenir ce rang est un signe de confiance et de mérite.





Le capitaine

Généralement, un mercenaire stratège, doué dans le combat et beuglant plus fort que la moyenne aura toute les chances de se voir proposer un titre et des responsabilités de la part de la Guilde du Fer. En plus d'une grosse solde. Le capitaine gère une bande de mercenaires, accueille les nouveaux et récompense les plus méritants en offrant des primes et des objets de la guilde. C'est également lui qui prépare les actions sur le terrain, donne les ordres et mène ses nains à l'assaut.

Le capitaine, de part son haut grade et sa réputation de solide combattant, est un membre important de la Guide du Fer. Il a droit à la participation des conseils internes de la guilde, et peut donner son avis en cas de situation de crise impliquant l'usage des cognards. En outre, il peut nommer ses propres officiers au besoin des évènements.





Le dignitaire

Membre émérite de la Guilde du Fer, le dignitaire est obligatoirement un membre d'une famille fondatrice de la guilde, même s'il existe quelques exceptions. Dans les faits, un dignitaire est un nain richissime et très influent, conversant avec des sénateurs et fleuretant en compagnie de nobles seigneurs de la montagne. Il dirige généralement un domaine en particulier, et peut posséder une rue entière, louant boutiques et avantages à des artisans rêveurs.  Une partie de la guilde lui appartient, comprenant la fortune et les bienfaits, les mercenaires et les marchandises.

Le dignitaire peut également être un nain œuvrant dans une compétence plus spécifique, tout en gardant un rôle important. Si ce n'est vital. On y retrouve par exemple le Grand Trésorier de la guilde ou l'ambassadeur auprès du Conseil des Trois-Marteaux et du sénat. Le dignitaire peut participer à de réunions internes à la guilde, dans lesquelles il annoncera ses prochaines motivations ou exprimera son avis sur diverses questions nécessitant des besoins à la Guilde du Fer.





Le vénérable

Tous les deux mois, les dignitaires de la Guilde du Fer se réunissent dans un conclave fermé aux membres de la guilde. De cette réunion sortira le nom du nouveau vénérable ; Un nain, d'une des familles importantes, élu à la main levée et qui sera à la tête de l'ordre marchand. Le rôle du vénérable n'a guère de différence avec celui des dignitaire. Il possède autant de ressources, d'or et de droits, à la différence qu'il peut légiférer des textes et des édits mineurs, et modifier quelques règles triviales.

Un vénérable peut être élu deux fois de suite, poursuivant ainsi son précédent mandat. Lorsque le flambeau passe de main, le vénérable cède sa place à son nouveau successeur et redevient de fait un dignitaire. A noter que le chef de la Guilde du Fer possède ses propres appartements de fonction, domestiques et griffons.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum