Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

[Commande - Terminée] Aleksander Pavlov Ostoya

le Jeu 19 Juil - 17:10
Commande à destination de l'acquéreur Aleksander Pavlov Ostoya.
- 15 Tromblons
- 5 Mousquets
- 1 Pistole



Tromblon "la Fringale"

Véritable bouche-à-feu marine, ce tromblon incarne la terreur des abordages. Longue de deux coudées et demi, classique dans les formes et généreusement renforcée, cette arme est une authentique merveille née de l'artifice et de l'ingénierie naine. Le canon, plus que robuste, a été forgé dans un alliage de cuivre roux et de fer, le tout fusionné dans les flammes ardentes de Forgefer pour y donner un ton doré. Bois de pin sombre, mécanisme en laiton plaqué et lubrifié d'une huile unique pour contenir la corrosion du sel. Pratique à l'usage, ce tromblon pèse néanmoins son poids. La bouche du canon est large, conique, afin d'expédier sur son adversaire une salve de grains, de poudre et de clous mêlés. Cette arme réalise de vrais carnages à courte portée, tuant, mais mutilant surtout les malheureux qui auront la mal chance de se trouver du mauvais coté du canon.





Mousquet long "Vaillance"

On croise rarement d'arme à feu aussi longue ; Son canon, fin et régulier, dépasse en taille celle d'un humain ! Au-delà de sa longueur exceptionnelle, ce mousquet reste très classique dans son fonctionnement. Le mécanisme fonctionne à percussion par silex, entrainant la mise à feu de la poudre qui déclenche alors l'explosion. Entièrement forgé dans un alliage de cuivre et de fer finement purifié d'imperfection, cette arme a été assemblé par des maîtres ingénieurs Barbe-de-Bronze. Une couche argentée a été rajouté sur la surface de l'acier, offrant un regard plus neuf et admirable. La crosse a été taillé dans un saule pleureur des Paluns, ainsi que le bois utilisé pour soutenir et aligner le canon. Une couche sombre et vernie a été ensuite appliquée sur le corps de l'arme, protégeant ainsi le bois des intempéries. Ce fusil à longue portée est idéal pour les tireurs émérites, les meilleurs pouvant faire mouche à plusieurs centaines de mètres.





Le Seigneur de la Grande Mer

Tout dans cette arme a été pensé et forgé dans l'espoir de lui donner la plus prestigieuse des apparences. Ce qui frappe en premier plan est la surcharge de décorations, de dorures et de gravures. Elles sont appliquées sur la moindre surface lisse, du canon à la culasse, sans oublier les plaques et le mécanisme. Rien n'a été laissé à nu, et à l'inverse de ce que l'on pourrait croire, l'effet offre à l'oeil une beauté rare et peu commune. Entièrement faite d'argent, parfois allié à du mithril et à du thorium, cette pistole brille d'arrogance et semble défier le monde par sa simple présence. La plupart des gravures sont d'inspirations marines, s'inspirant de vagues, de monstres tentaculaires et de coquillages étranges. Mais l'objet qui dénote de l'arme, lui donnant tout son attrait, est sa crosse. Réalisée à partir d'un os de requin-baleine de la Grande Mer, sa teinte ivoire et son touché rugueux offrent une identité propre à la pistole. En plus d'être rare, l'os de ce mastodonte des mers est délicat à travailler, ce qui augmente la fine valeur de cette arme de haute noblesse.

Une longue gravure a été marqué le long du canon argenté, faite avec des lettres légères et surélevées de nacre de palourde des profondeurs. On peut y lire ; "Le Seizième Devant".
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum