Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

La Hache et le Sceptre [Boutique]

le Dim 17 Déc - 15:58



En deux siècles d'existence, l'emplacement et les murs de cette boutique n'a guère évolué. Son architecture est simple, mêlant la pierre marbrée et le bois brut avec élégance pour y créer une ambiance chaleureuse et agréable. On s'y sent bien, à la manière d'un refuge montagnard du Loch Modan. On est loin des hauts lieux lisses et riches de sculptures géométriques dont raffolent les nains. Ici, la simplicité règne. Des cierges épais et des torches éclairent la salle principale de la bâtisse, laissant balader une lumière peu agressive aux yeux.

Le mobilier est rustique. Fort et authentique. Il tranche radicalement avec les merveilles qui sont présentées sur les étagères, vitrines et comptoirs, à savoir des armes scintillantes et des objets de guerre façonnés par des maîtres orfèvres. "La Hache et le Sceptre" est une boutique d'équipements et de lames nains précieuses qui, contrairement à ses apparences rustres de prime abord, n'a rien d'ancienne et de délaissée. De tout Forgefer, elle est l'un des établissements les plus coûteux et prolifique, si bien que deux mercenaires veillent en permanence à la sécurité des locaux.

Gérée par le petit clan Mont-Rubis, l'une des trois famille à avoir fondé la Guilde du Fer, la boutique "La Hache et le Sceptre" ne vend ses articles qu'à une caste bien précise ; La noblesse, naine de préférence, mais les riches acquéreurs humains ne sont pas rares. Néanmoins, elle s'est spécialisée dans l'armement et le domaine de l'arsenal militaire, attirant de fait les aventuriers nains et héros mercenaires. La boutique est par ailleurs voisine avec l'atelier d'une autre famille membre de la Guilde du Fer, qui façonne nuit et jour des dizaines d'armes rutilantes et d'armures brillantes à l'aide d'outils pointilleux.

Bien que les Mont-Rubis soit un groupe vivant du commerce des joyaux et des gemmes, le patriarche familial a rapidement fait l'acquisition de l'établissement pour y vendre des équipements dédiés à la guerre. Les particularités qui en ressortent sont la qualité et les parures dorées, ainsi que le sertissage de pierres fines qui illuminent les haches, boucliers et heaumes présentés dans les armoires et râteliers de la boutique.

Adresse : L'établissement est situé dans les Communs de Forgefer. 3, Route de la Veine Noire, Forgefer.
Spécialisations : Armes et armures nobles.
Propriétaire : Patriarche Varaz Mont-Rubis. Ce dernier étant un haut dignitaire de la Guilde du Fer, en plus d'être lapidaire, il délaisse régulièrement la gestion de cette boutique à ses contremaîtres, ou à sa proche famille.
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La Hache et le Sceptre [Boutique]

le Dim 17 Déc - 15:58
Les haches à une main :


Hache Serre-de-Drake

D'apparence simple, cette hache à une main est une arme lourde au poing, forgée dans un alliage d'acier et d'argent. Bien qu'elle ne possède ni joyaux, ni dorures, ses reliefs et ses courbes sont la marque d'un travail acharné et passionné. La Serre-de-Drake incarne la puissance et l'autorité, mais aussi la colère et l'empressement. Elle convient parfaitement à des meneurs de troupes, tels que les officiers militaires ou les chefs de mercenaires. Coté maniement, la hache impose son poids et, malgré sa petite taille, offre des coups lents mais dévastateurs. On l'utilisera plus pour broyer les os, que les trancher.

Coût : 4 pièces d'or.
Stock : Arme unique.




Hache au Coeur Flamboyant

Son manche est un bois rare importé de Strangleronce, séché et poncé par des doigts ébénistes experts. Petite et élégante, son style de forge a été inspiré des armes confectionnées par les clans barbares Marteau-Hardi, impliquant de fait une part de nature, d'élément et de respect dans son essence. Après sa forge, cette hache a été enchanté par un chaman et des runes de feu ont été apposé sur les lames et la poignée. Enfin, une gemme magique rougeoyante a été incrusté au cœur de l'arme, afin qu'elle puisse réveiller le feu secret du son porteur. La hache au Coeur Flamboyant est une arme idéale pour les chamans et les guerriers adorant la flamme.

Coût : 4 pièces d'or et 50 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.




Hache lourde en Or Blanc

Froide au touché. Tranchante comme de la glace. La confection de cette arme est aussi mystérieuse qu'attrayante, car il aura fallu près de six mois pour la terminer. Forgée sur les sommets glacés de la plus froide des montagne de Dun Morogh, l'acier de la hache a été fusionné avec la neige éternelle qui s'épanouie été comme hiver. Enlacée par le froid et les éléments du gel, le forgeron a usé d'un pouvoir ancien et secret pour imprégner sa création d'une âme blanche et pure, scellé dans le métal même de sa lame. Cet esprit, nommé l'Or Blanc, offre une teinte d'ivoire et émane une faible aura bleutée. De belles finitions ont été par la suite gravé sur l'arme ; Runes en feuille d'or, manche en vrai-argent...

Coût : 5 pièces d'or et 60 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.




Francisque du Seigneur de la Montagne

Cette arme redoutable est un symbole de puissance et d'autorité. Pouvant se manier à une main ou deux mains, la hache du Seigneur de la Montagne est un modèle d'efficacité et d'élégance. Son long manche fait d'écailles de drake rouge offre une bonne adhérence entre les mains, et les deux lames jumelles en argent sont aussi tranchantes qu'un glaive elfique, permettant d'abattre de nombreux ennemis sans forcer ses bras. Des gravures runiques, des sceaux royaux et diverses formes géométriques ont été tracé sur les tranches de la francisque, puis recouverte d'or. Au centre de la hache, entre les lames, a été incrusté un magnifique saphir attesté par la famille Mont-Rubis. Il incarne l'œil des rois, observant en silence les actes du porteur de la hache.

Coût : 4 pièces d'or et 50 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.




Hache du Prétorien Sombrefer

Frappée de l'emblème des Ombreforge, cette hache de cérémonie était une arme portée par les gardes impériaux du défunt empereur Dragan. Entièrement façonnée en Sombrefer, un minerai rare et précieux qu'on ne trouve qu'au plus profond du Mont Rochenoire, l'arme est faite pour les frappes rapides et les coups nets, capables de broyer une armure et d'y pénétrer ses défenses. La hache du Prétorien Sombrefer est, bien que simple d'apparence, une arme extrêmement rare et impossible à trouver hors d'Ombreforge. Sans doute forgée par les armureries militaires du clan Sombrefer, la mystérieuse raison de sa présence en Forgefer a de quoi intriguer, et sa rareté se reflète donc dans son prix.

Coût : 5 pièces d'or.
Stock : Arme unique.




Hachette de capitaine de Forgefer

Petite et bien équilibrée, cette hache est un outil effroyable sur le champ de bataille. Sa garde en bronze est composée d'une tête d'ours cornu ; Un animal aujourd'hui disparu. De magnifiques sculptures décorent son manche bleu profond, ainsi que le haut de la hache où trône une lame en mithril aiguisée comme un rasoir. Plusieurs gemmes fines, en malachite et en serpentine, ont été également incrusté dans l'acier de l'arme, afin de lui conférer une aura de grandeur. Cette hachette est de tradition guerrière, et l'on dit que les capitaines nains, en âge de céder leur poste à un officier plus jeune, lègue cette arme dans l'espoir de faire perdurer l'autorité et la force nécessaire au commandement d'un régiment.

Coût : 4 pièces d'or.
Stock : Arme unique.

Les haches à deux mains :


Biface en Verre de Jade

Usant des formes rectangulaires et anguleuses innées au peuple nain, cette hache d'arme est une arme née pour l'apparat, et non pour la guerre. Une technique spéciale a été utilisé pour forger ses deux lames, mêlant avec soins et magnificences de la pierre de jade et du verre bronzé. La coupe, très délicate, démontre toute la perfection et le talent des joailliers de la Guilde du Fer. Le manche a été forgé d'un seul tenant dans de l'or massif, si bien que l'arme impose un poids certain ce qui rend son maniement impossible. La biface en Verre de Jade est un instrument de mort dédié au râtelier, ou à la décoration d'une pièce par un noble qui souhaite dévoiler sa richesse et son prestige aux yeux de tous.

Coût : 7 pièces d'or.
Stock : Arme unique.



Hache du Forge-flamme

Dans les tavernes, l'on raconte que cette hache infernale a été façonnée par la main d'un vieux forgeron à barbe grise, esclave des Sombrefer lors de la grande guerre des Trois-Marteaux. Un seigneur mauvais, son nom oublié par l'histoire, a exigé de son prisonnier qu'une arme fait de feu et de sang soit forgée, afin qu'il puisse semer la ruine et la destruction au nom de son sinistre clan. Usant d'une manche en thorium rouge, la Forge-flamme mêle le tranchant d'une hache et la puissance brute d'une masse née d'un acier que l'on dit trempé du sang de nains sacrifiés pour sa confection. Des runes de feu ont été par la suite tracé sur les face du maul, brillantes d'une flamme rougeoyante et terrible.

Coût : 8 pièces d'or et 20 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.



Hache retractable

La technologie Barbe-de-bronze n'a aucune limite. Alliant l'ingénierie de la Guilde du Fer aux talents des forgerons de Forgefer, cette hache est une merveille peu commune. Grâce à un levier et à un jeu de poulies et d'engrenages, cette arme peut se rétracter et se déployer à volonté, offrant à son propriétaire deux armes efficaces ; Une hache à une main, compacte et roublarde, et une hache à deux mains légère, mi-longue mais efficace contre les boucliers. Il ne suffit que d'une pression, même au milieu d'un combat, pour modifier l'arme à la volée et s'adapter ainsi à la nature de son adversaire. De jolies gravures dorées décorent l'ossature de la hache. Le manche, lui, est réalisé avec des bandelettes de cuir de crocilisques du Loch Modan.

Coût : 6 pièces d'or et 50 pièces d'argent.
Stock : 10 exemplaires.

Les glaives à une main :


Glaivre du Porte-Mithril

Fine comme une feuille d'argent et aussi légère qu'une plume de faucon, cette lame de guerre est née de la forge pour semer la mort dans les rangs adverses. Le manche est réalisé à partir de vrai-argent, teinté de reflets bleus. Ces dernières proviennent d'une poudre d'azurite confectionné par la famille naine Mont-Rubis. Bien que son nom indique du mithril, sa lame est en réalité forgé avec un alliage triple, mêlant la grâce du mithril, l'éclat du vrai-argent et la robustesse naturelle du thorium. Ce mélange digne d'un maître artisan est gardé secret par son forgeron. Un fourreau de même qualité accompagne le glaive, toujours en vrai-argent mais recouvert d'un cuir de sanglier rêche.

Coût : 4 pièces d'or et 50 pièces d'argent.
Stock : 1 exemplaire.



Glaive du Garde d'Honneur

Cette épée de soldat porte une lame dentelée, fine et tranchante comme un vent d'hiver. Confectionnée pour les duels, ce glaive à la particularité de pénétrer les armures de mailles et y brisant les anneaux de sa pointe, avant de réaliser un carnage. D'estoc ou de taille, cette arme est une vraie dent qui n'attend qu'un combat pour faire couler le sang. Réalisé en acier argenté, qui provient d'un alliage mêlant plusieurs minéraux dont l'argent, le fer et le mithril, le glaive convient parfaitement aux soldats valeureux et champions honorés. La garde est en fer noir. Sa poignée, elle, est en os de bélier taillé et modelé de façon à être agréable en main. Pour terminer, un fourreau élégant et tissé d'un cuir teinté de bleu fait en peau de cerf accompagne le glaive.

Coût : 4 pièces d'or et 20 pièces d'argent.
Stock : 1 exemplaire.

Les tranchoirs à deux mains :


Tranchoir Saigne-Dragon

Les épées à deux mains sont rares et bien peu de forgerons nains forgent ces armes longues et difficiles à manier, préférant les haches et les masses. Pourtant, ce tranchoir unique est l'exemple parfait qui démontre la maîtrise totale de l'art de la fonte et de l'enclume du peuple nain ; Chaque objet façonné est une merveille, et cette lourde épée n'y fait pas exception. Sa lame est en vrai-argent, sans reflet, l'éclat du minerai étant masqué par une couche d'huile noire mêlée à du sang de monstre ancien. La garde, la poignée et le pommeau sont en fer noirci, le tout forgé avec brutalité et rage, puis orné de runes lunaires. Si ce tranchoir reste simple dans sa confection, sa particularité est historique, en plus de la forme étrange du bout de sa lame. L'on raconte qu'un seigneur de la montagne des temps de jadis aimait chasser le dragon avec ses guerriers. Lors de ses sorties, ce chasseur usait de cette épée unique pour écorcher la peau des drakes au combat, et d'y arracher leurs écailles grâce à la pointe qui orne fièrement la lame du tranchoir nommé par la suite ; Saigne-Dragon.

Coût : 7 pièces d'or et 30 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.



Bouchère du Gladiateur Sans Nom

La légende de cette épée est née dans le terrible et sanguinaire Cercle de la Loi de la cité d'Ombreforge. Condamné à mort par le peuple Sombrefer pour des crimes odieux, parjures honteux et autres atrocités malfamées, un nain balafré par la torture a affronté son destin dans l'arène antique à plusieurs reprises. Et à chaque fois, il tint tête à la mort. Armé de son tranchoir épais et fait d'un acier robuste et luisant d'argent, ce gladiateur sans nom repoussa des hordes de bêtes et tua des dizaines d'autres crapules sans qu'une seule éraflure de vint entailler son arme. La poignée, noire comme le jais, semble être réalisé avec du fer gris allié à du thorium des profondeurs. Au fil de ses victoires, de nombreuses runes naines ont été gravé sur la garde, puis sur la lame. L'on peut y lire ; "Pardon des Ancêtres", "Châtiment dans le sang" ; "Tromper la mort"... Ce gladiateur, son nom oublié depuis longtemps, gagna tous ses combats. Sauf le dernier. Son épée fu ramassée, et sans doute vendue des années plus tard avant d'atterrir dans cette boutique.

Coût : 6 pièces d'or et 70 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.



Tranchoir du Clan Forgerage

Aussi vieux et indompté que la plus rigoureuse des montagnes de Khaz'modan, le clan Forgerage n'est plus qu'un reliquat d'un temps barbare et plein de traditions oubliées. Violent et guerrier, ce vieux clan nain sait pourtant conserver ses hauts-faits et réalise encore des oeuvres rivalisant avec les maîtres forgerons de Forgefer. Cette épée à deux mains, élégante et née pour la guerre, mêle le mithril et l'or avec une grâce proche de la perfection, notant de fait que cette arme a été forgé pour un nain de haute-lignée. Deux rubis, l'un décorant le pommeau et l'autre le bas du fourreau, font briller cette lame noble et ancienne, pleine d'histoires et d'honneur. Une sangle robuste en cuir de Sanglicorne - un animal mystérieux - est vendu avec le tranchoir, ainsi qu'un fourreau en acier martelé, ce qui est une chose rare pour une épée à deux mains. Le long de sa lame affutée et brillante a été gravé des sceaux en vieux nain, chacun d'eux indiquant le nom d'un divinité païenne datant d'un âge depuis longtemps révolu. "Hymdir le Grand. Oru le Courageux. Lia la Belle. Mun le Fort..."

Coût : 8 pièces d'or et 10 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.

Les masses à une main :


Sceptre du Thane-Guerrier

Dignité. Force. Et Sagesse. Ces trois mots ont été gravé en vieilles lettrines runiques sur l'avant-bras d'acier qui compose la moitié supérieure haute de cette masse royale. Majestueux à regarder, ce sceptre est bien plus qu'une arme décorative, propre à embellir une pièce ; C'est un outil précieux, gardien de puissance et porteur de vérité. Entièrement forgé dans un acier lourd et imputrescible au temps, la date de sa création remonte en des temps très lointain. Sans doute lors des premiers siècles, après le réveil d'Uldaman. Née d'une poigne noble, la nature de cette masse a été oublié et elle a même été perdu dans le sable des premières cités naines jusqu'à sa récente découverte par un prospecteur ignorant. Soulever ce sceptre réclame une force de bras incroyable, et l'on pense que sa forme et ses symboles ont été fait pour honorer un thane puissant, guerrier et plein de vaillance. Le Sceptre du Thane-Guerrier a été entièrement restauré par la famille Mont-Rubis, donnant ainsi à la masse une seconde vie.

Coût : 4 pièces d'or et 40 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.

Les masses à deux mains :


Marteau des Deux Béliers

Le forgeron qui a façonné les têtes de béliers ornant les extrémités de la masse d'arme devait être un véritable artiste. Détaillées avec une perfection digne d'un maître-sculpteur de Forgefer, les cornes de fer des créatures de Dun Morogh sont aussi belles qu'agressives, offrant à cette arme une puissance de frappe dévastatrice. Le manche de ce marteau est en fer traité, mêlé à du laiton et du cuivre doré. La prise des mains a été enroulé dans un cuir fin de faon, peu rugueux au touché et doux à la vue. Beaucoup de fer a été utilisé pour forger cette arme contendante, capable de broyer les os et les armures non enchantées avec une redoutable efficacité. Son usage est cependant limité par son manque de minerais précieux et robustes, mais le Marteau des Deux Béliers offrent déjà de quoi concasser quelques troggs et gnolls sans faillir à son devoir.

Coût : 3 pièces d'or.
Stock : Arme unique.



Maul Briseroche

Celui qui désire la puissante brute sera fortement intéressé par ce maul. Cette masse à deux mains est aussi belle qu'effrayante, mêlant sa taille géante aux fines gravures et ornements qui décorent ses pièces. Du mithril, le plus léger et résistant des minerais, a été utilisé pour fondre la tête de la masse principale, qui forme un cylindre énorme - aussi gros qu'un potiron d'Elwynn. Le reste des composants comprend de l'or pour les dorures et gravures, du thorium pour la constance et des traces de vrai-argent afin d'offrir une brillance irréelle. Grâce au mithril, la vitesse de frappe du maul est décuplée tout en gardant sa force de frappe innée. Manier cette arme de guerre n'est pas donné à tous, et seuls les paladins de l'ordre de la Lumière, qui s'entrainent dans le hall des Mystiques de Forgefer, peuvent avec les dispositions pour manipuler ce Maul briseur de roches. Les prises, le long du manche, sont faites de bandelettes de cuir de sangliers des montagnes. Les ornements et gravures naines sont nombreuses, égaillant toute la masse avec des formes géométriques complexes et fidèles au peuple nain.

Coût : 8 pièces d'or et 60 pièces d'argent.
Stock : Arme unique.

Les Boucliers :


Bouclier de la Gloire Dorée

Forgé à partir d'or le plus pur du Coeur d'Azeroth et martelé sur la Grande Enclume de Forgefer, ce bouclier impressionne tant par sa richesse que par sa masse écrasante. Sa bordure est réalisé en tresses de bronze doré, soufflé par un feu savant avant d'être recouverte de feuilles d'or. Le cerclage est ainsi glorieux, entourant la masse circulaire du bouclier. Cette dernière a été poncé et confectionné de manière à recréer un marbre brut aux teintes vertes et blanches, du même genre que l'on peut retrouver dans les carrières de pierre de Daz Golbar, non loin de Dun Morogh. Divers symboles ont par la suite été imposé sur le socle, dont une grande pièce représentant une enclume supportant la tête d'un guerrier à casque à corne. On ne peut compter les runes sur le bouclier tant elles sont nombreuses et magnifiques. Pour terminer, au sommet du targe est apposée une aigue-marine ovale et polie. Ce bouclier ne possède pas d'histoire parcitulière, si ce n'est qu'il est relativement récent - moins d'un siècle.

Coût : 6 pièces d'or.
Stock : Bouclier unique.




Bouclier de la Sixième Phalange

Alors que la guerre des Trois Marteaux faisait rage, les combats rugissaient jusqu'aux confins des montagnes. Un régiment Barbe-de-Bronze, dénommé la Sixième Phalange, s'était illustré dans maintes batailles contre le clan Sombrefer jusqu'à en gagner une réputation extraordinaire. Ce bouclier, forgé dans un cuivre bruni et mêlé à un fer gris pour lui donner une teinte sombre, est une oeuvre défensive dédiée à l'art de la guerre. Sa particularité est l'umbo en bronze présent en centre qui permet de dévier les coups brutaux, ou de jouer un rôle offensif en bousculant son adversaire avec violence. Des plaques d'argent travaillées et présentant des scènes de guerre héroïques décorent le bouclier, ce dernier étant de forme ronde, très classique. Deux creux sont néanmoins présent, permettant d'y glisser une lance ou une pique du temps de la Sixième Phalange.

Coût : 6 pièces d'or et vingt pièces d'argent.
Stock : Bouclier unique.




Ecu du Seigneur de la Montagne

D'un autre âge. Ce bouclier aux formes hexagonales date d'un temps depuis longtemps révolu, prouvé par ses nombreuses cicatrices et bosselures marquant sa surface. Malgré tout, cet écu est loin d'être une ruine néfaste, bonne à classer dans un reliquaire de la Ligue des Explorateurs. Forgé dans du thorium ténébreux, qui est une variante née de la combustion d'acier et de thorium sous un feu arcanique, ce bouclier offre une résistance à toute épreuve. Des dorures fines entourent le socle, façonnant des bordures épaisses et gravées d'une multitude de runes et de traits rugueux typique du peuple nain. En son centre est logé un petit umbo en bronze cuivré, entouré de plusieurs ailes de corbeaux noirs ; Symbole ancestral du Thane Cri-des-Vents, aujourd'hui disparu depuis des siècles. Autrefois, sa renommé était telle que son clan avait les moyens et le temps pour offrir un écu de qualité à leur Thane aimé et loué pour sa vaillance.

Coût : 7 pièces d'or.
Stock : Bouclier unique.




Pavois du Régiment d'Horreur

Un seul regard vers cet immense bouclier suffit à faire frissonner. Ce monument Sombrefer appartenait à un soldat du clan Ragenclume, et plus particulièrement au premier régiment de Thaurissan ; Le Régiment d'Horreur. Bordé d'acier et forgé dans du Sombrefer du Mont Rochenoire, ce pavois est une structure défensive lourde et imposante, apportant la souffrance et la guerre par sa seule présence. Des chaînes noires barrent son socle, s'entremêlant en son centre pour y créer un nœud autour d'un anneau de feu scintillant d'une aura flamboyante. Même après tant d'années, la magie sinistre de l'ancien Empereur semble rugir au creux de ce bouclier loyal. Bien que ne possédant nulles runes ou décorations propres à la noblesse, ce pavois reste une pièce historique et infâme d'un temps où régnait l'oppression d'un Seigneur Elémentaire ; Ragnaros.

Coût : 9 pièces d'or et 10 pièces d'argent.
Stock : Bouclier unique.

Les Armures :



Armure de guerre du Thane Oräm

Ce guerrier doré a gagné le cœur de son peuple lors d'une terrible bataille, sur les pentes enneigées du Loch Modan. Paré de son armure tissée de plaques d'or, le Thane Oräm a mené un rude combat contre une armée de gnolls, voilà maintenant cinq siècles. Il aurait supporté à lui seul tout un pan d'une montagne, repoussant de son arme les chiens et absorbant les coups grâce à son armure que l'on disait enchantée. Aujourd'hui, on sait que ce fut la technique de forge employée, et les minerais utilisés, qui préservèrent sa vie pendant la bataille. Une cotte de maille en acier inoxydable habille la base de l'armure. Le plastron n'est qu'une longue tunique réalisée avec des plaquettes de mithril, toute recouverte de feuilles d'or, ce qui offre à son porteur des mouvements insoupçonnés. Les gantelets, les jambières et les solerets sont tous réalisées de la même manière. Seuls le casque et les épaulières ont été forgé d'un seul tenant, robustes et équipé d'une crête sur le front du premier. Il n'existe pas de mots en runique nain pour décrire le raffinement et la richesse qui furent employés à la confection de l'armure. Des teintures et velours rouges se mêlent à des gravures dorées, imitant un style royal digne des plus grands Seigneurs de la montagne.

Coût : 28 pièces d'or.
Stock : Armure unique.
Notes : Armure complète / Vendue sans arme ni bouclier / Taille ajustable aux nains.





Armure de la Garde Noire

Un acier assombri par un mélange de charbon et de concoctions secrètes a été utilisé pour la forge de cette armure terrible et impressionnante. Une cotte d'écailles lourdes triangulaires sert de sous-couche, sur laquelle se greffe un haubert tissé d'une nouvelle nasse d'écailles rectangulaires. Cela rend cette armure souple, bien qu'épaisse et difficile à supporter pour un guerrier peu robuste. Un gorgerin épais est logé en haut de l'armure, protégeant le cou et la nuque. Le heaume est d'une apparence menaçante, englobant tout le visage dans une coque d'acier. Les solerets et les brassards ont subi le même traitement, à savoir une figuration brute où ne transpire aucune motif élégant. Cette armure, noire et peu rassurante, a été forgé dans les vastes chambres d'Ombreforge dans l'optique d'équiper les nouvelles recrues du clan Forgehargne. Le confort est limité mais sa noirceur et sa relative agilité en font un équipement adapté aux combats souterrains du Mont Rochenoire. Historiquement, le nom provient d'un régiment Sombrefer qui avait adapté cette armure lors de ses excursions.

Coût : 15 pièces d'or.
Stock : 4 exemplaires disponibles.
Notes : Armure complète / Vendue sans arme / Taille ajustable aux nains.





Armure du Seigneur Sanglant

Cette armure date d'un temps lointain et barbare. C'était l'époque où les nains et les humains en étaient encore à l'âge de la méfiance, les deux peuples se découvrant alors l'un et l'autre en se toisant. Il est dit qu'un seigneur humain de jadis demanda aux nains de lui forger une armure unique et glorieuse, afin qu'il puisse la vêtir dignement et la porter lors de grandes batailles. C'est ce que les forgerons nains firent, piochant du fer et du vrai-argent dans leur montagne pour réaliser une merveille à l'allure sauvage. Le plastron est richement décoré, lourd et impossible en percer par le commun des mortels. Une tassette fait de plusieurs lanières de cuir clouté accompagne ce dernier, auquel a été fixé deux cuissards en plates de fer pour protéger le haut des jambes. Les gantelets, solerets et épaulières sont de très bonnes factures, aussi riche en décorations que l'est le plastron ; A savoir des symboles de serpent et des rosaces aux reflets argentés. Une doublure touffue en poils d'ours, teinté par un rouge sang, habille et renforce l'élégance de l'armure, notamment au niveau du col où une énorme tignasse entour la nuque du porteur. Dommage que le seigneur humain n'est pas jugé bon de faire forger un heaume, sans quoi qu'il aurait vaincu à sa première bataille. Les armures naines protègent de bien des choses, mais pas de la bêtise humaine...

Coût : 21 pièces d'or.
Stock : -
Notes : Vendue sans casque / Taille ajustable aux humains.
Propriétaire : Armure vendue au Seigneur Rhiedwyn de Hymnerive.






Armure en écailles du Drake d'Or

Tuer des dragons a toujours été une source de légendes, d'honneur et de gloire. Personne ne connaît le nain qui tua ce drake noir qui servit à l'élaboration de cette armure royale, mais sans nul doute qu'il était fort, intrépide et fou. Assez pour s'approcher d'un dragon et lui ôter la vie, en tout cas. Cette armure a été entièrement façonné avec les écailles d'un drake à la robe d'ébène, protégeant des bottes aux épaules celui qui s'en équipe. Le plastron est en cuir de dragon bouilli, sur lequel a été placé une demi-robe d'écailles draconiques qui descent jusqu'aux mollets. La forme globale de l'armure donne un ton agressif et provoquant. Loin d'être tape-à-l'oeil, les décorations sont néanmoins riches en minerai : de l'or a été usé et projetté sur les écailles de jais, donnant un mélange noir et or des plus magnifiques. Toutes les pièces de l'armure sont en cuir de drake, ce qui donne à l'armure une légèreté incroyable et une résistance décuplée contre les attaques physiques et infinie face au feu.

Coût : 46 pièces d'or.
Stock : Armure unique.
Notes : Armure complète / Vendue sans armes / Taille ajustable aux nains.





Armure de guerre Barbe-de-bronze

Mêlant le fer des forgerons et les fourrures des trappeurs, cette armure en fer argenté est une merveille née de la Grande Forge. Une cuirasse brillante incarne la pièce maîtresse de l'ensemble, sur laquelle se rajoute deux spallières lourdes et renforcées de cuirs matelassés et de velours épais. Une tassette en cotte de mailles large, secondé par un renfort en cuir souple, protège le bas du soldat. Les gantelets et les grèves sont également en vrai-argent, brillants et décorés jusqu'aux articulations avec des touches d'or. Une magistrale cape en fourrure d'ours brun équipe le dos de l'armure, alourdissant les mouvements mais offrant un renfort non négligeable lors d'un duel. Le casque, lui, est une pièce d'équipement frôlant la perfection. Une cotte de mailles en or scintille et garde la nuque, alors qu'une immense crête dorée sert de décoration au heaume. Cette dernière symbolise un sanglier, où une brosse en poil dru a été hérissé à son sommet. L'armure de guerre Barbe-de-bronze est un ensemble noble, dédié aux héros nain de la cité de Forgefer.

Coût : 25 pièces d'or.
Stock : Armure unique.
Notes : Armure complète / Vendue sans arme / Taille ajustable aux nains.


Dernière édition par Varaz Mont-Rubis le Jeu 12 Avr - 15:21, édité 7 fois
avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La Hache et le Sceptre [Boutique]

le Lun 5 Fév - 15:58
MAJ 1

Ajout d'une section "les haches à deux mains", accompagnée de trois nouvelles armes dans cette même section.


MAJ 2

Ajout d'une section "les glaives à une main", accompagnée de deux nouvelles armes dans cette même section.


MAJ 3

Ajout d'une section "les tranchoirs à deux mains", accompagnée de trois nouvelles armes dans cette même section.


MAJ 4

Ajout de deux sections : "les masses à une main" et "les masses à deux mains", accompagnéee de trois nouvelles armes. (L'une dans la première, et deux dans l'autre.)


MAJ 5

Ajout d'une section "les boucliers", accompagnée de quatre nouveaux boucliers dans cette même section.


MAJ 6

Ajout d'une section "les armures", accompagnée de cinq nouvelles armures dans cette même section.
Contenu sponsorisé

Re: La Hache et le Sceptre [Boutique]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum