Partagez
Aller en bas
Denara Mont-Rubis
Messages : 226
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Mer 17 Oct - 9:53
Le Dignitaire doré, Tarven des Martel-d'or, s'en est retourné à son foyer à Forgefer après une brève apparition à l'office de Hurlevent. Loin d'être un habitué des grandes réunions, ce nain hirsute et habillé comme un aventurier ayant trouvé sa fortune n'aura pas fait forte impression auprès des artisans et des mercenaires. Pourtant, c'est négliger ce barbu qui, outre le fait d'être un dignitaire propre quoi qu'un brin effacé, fut l'un des fondateurs de la Guilde du Fer, en compagnie des Soufflefer et des Mont-Rubis. C'est également lui qui chapota l'idée d'une troupe de gardiens, fondant ainsi les prémices des mercenaires de la guilde et, plus tard, des féroces Molosses du Fer.

Il semble que sa venue d'hier ait été en lien avec la rencontre de deux dirigeants d'une résistance de Lordaeron, en compagnie du Vénérable. La réunion à huit-clos se déroula dans une ambiance sereine, dit-on, mais à la vue de la trogne de Tarven au moment de quitter les lieux, ce dernier n'a guère obtenu satisfaction. De toute manière, ce nain n'a jamais, ou très rarement, marqué son visage d'un sourire franc.

Pendant ce temps, au quartier militaire de Forgefer, Eroïn Sangluten poursuit son oeuvre et les travaux. L'installation n'est pas immédiate et il y a encore beaucoup à faire avant que la taverne du Vieux Grognard ne puisse ouvrir ses portes.
Merha Soufrenclume
Messages : 18
Date d'inscription : 05/04/2018
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Jeu 18 Oct - 8:17
Les habitués de l'office de Hurlevent auront vu une nouvelle tête apparaître, il y a quelques jours. Cette naine, habillée de soieries brodées d'or et dégageant une délicieuse odeur sucrée, semblait avoir une entrevue avec les hautes têtes pensantes de la Guilde. A la sortie du bureau, Metryl était souriante, observant l'office, le menton redressé avec dignité. Un nouvel artisan était du jeu, et des plus original: une apicultrice.
Une broche retenait sa chevelure noire aux reflets bleus en un élégant chignon. Cette broche représentait une abeille, de nombreux détails délicats venant rehausser la richesse du bijou. De cette femme se dégageait une certaine prestance et classe, preuve d'un rang notable. Une belle et jeune abeille. Ce n'est pas pour autant qu'elle aura dédaigné cognars ou autres artisans moins riches qu'elle ne pouvait l'être: la naine restait humble.
Elle sera rapidement repartie à Forgefer: il fallait transférer une partie de son entreprise en Hurlevent.
Duronil Briséchine
Messages : 10
Date d'inscription : 26/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Sam 10 Nov - 12:30
Entre deux escortes pour Mont-Rubis ou encore le très respectable artisan Courbe-rune, Briséchine s'entraînait dur. Passant le plus clair de son temps autour de l'Etang d'Olivia -et à bonne distance des elfes de la nuit- à faire moultes soulevés de terre sur de titanesque haltères. Nul anneaux de force autour des doigts, et encore moins de pouvoirs magiques. L'haltérophilie (et dans une moindre mesure le culturisme) lui prenait une fort grande partie de son temps. Si bien qu'il est en ce moment difficile de le trouver quand il n'est pas de service.
Denara Mont-Rubis
Messages : 226
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Dim 18 Nov - 21:15
Le cuisinier Sangluten aurait découvert un oeuf rapporté par des cognars suite à une mission. Dans sa quête éternelle de la bonne cuisine, il s'est emparé de l'oeuf étrange dans l'optique de le cuire. Il couve depuis cet oeuf dans sa taverne - toujours en travaux - et veille à ce que nul ne s'en approche avant qu'il ait décidé quelle vinaigrette utiliser comme accompagnement.

Denara s'en va parfois observer le cognar Duronil Briséchine à ses entrainements particuliers. Il faut dire que ce nain costaud possède une carrure d'athlète !





Duronil Briséchine
Messages : 10
Date d'inscription : 26/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Mer 28 Nov - 15:55

Duronil regardait d'une bien mauvais œil les nouveaux voisins de "La Maison Withestag". Questionnant comme à son habitude tout les individus louches passant trop proches de l'Office, il était désormais de coutume de poser la question si ces mêmes personnes fréquentaient la nouvelle boutique. Dernièrement, il était le cognar privilégié et préféré pour escorter lorsque le besoin se faisait sentir la contremaître Denara Mont-Rubis. Par ailleurs, bien plus méfiant dernièrement, Duronil préférait s'entraîner à l'haltérophilie devant la caserne du Guet Urbain désormais, plutôt que seul devant le lac… Allez savoir pourquoi.
Denara Mont-Rubis
Messages : 226
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Sam 1 Déc - 15:54
Denara s'en était retourné à Forgefer depuis quelques jours. Des affaires urgentes à traiter, disait on. Pourtant, une étrange rumeur, apportée par quelques artisans de second rang dans la Guilde du Fer, indique que la jeune naine a été aperçu régulièrement à la Banque de Forgefer. Plusieurs aller-retour entre sa boutique privée et l'imposante bâtisse des vieilles barbes, gardiennes de la richesse éternelle du peuple naine, auront été réalisé. Elle portait de nombreux papiers, et un gratte-plume de la Guilde du Fer suivait sans cesse ses pas, les bras bardés de dossiers épais.

La dernière héritière des Mont-Rubis serait elle ruinée ? Ce n'était plus un secret ; Ses affaires pâtissaient d'une rude concurrence et une pression interne semble même lui ôter le pain de la bouche. La contremaître est néanmoins de retour en Hurlevent, plus épuisée, mais reste plongé dans des affaires importantes. Des corbeaux sont régulièrement envoyés vers Forgefer, et Denara aurait même eu une discussion avec le Vénérable, en tête à tête, où rien des mots échangés n'aura filtré.
Denara Mont-Rubis
Messages : 226
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Dim 2 Déc - 12:30
Une sale affaire saigné à blanc. La Guilde du Fer, et plus particulièrement Denara, vont pouvoir tourner un chapitre néfaste de leur histoire et se concentrer sur un avenir plus serein. L'histoire nébuleuse de la trahison de Tarod, fils héritier de Varaz Mont-Rubis et premier Vénérable de la guilde, s'est enfin terminée dans les bois charmeurs et dorés de Quel'Thalas. Rattrapé par des resquilleurs en mission, ce pendard grassouillet a trouvé la mort face à des lames expertes et vengeresses. L'histoire de dira rien des détails de sa fin, et seul les dignitaires - et le Vénérable, les rares cognars en présence, ainsi que le Capitaine Rince-Forge, sauront véritablement les déroulements précis de ce dernier acte.

Mais outre la rancune effacée, et l'honneur des Mont-Rubis purgé dans le sang, tous sauront que la Guilde du Fer a gagné le riche magot de cette noble famille destituée. Ronflant aujourd'hui en Forgefer, ce n'est pas moins de 1000 pièces d'or qui auront été reprise des mains froides de Tarod. Une morceau de la fortune, le reste étant perdu ou caché... Etrangement, la moitié de l'or rapporté a été immédiatement saisi par la Banque de Forgefer, où des gardes et des comptables avides de richesse auront embarqué des coffres sous bonne escorte. Mais le reste, c'est à dire 500 pièces d'or, finiront bel et bien dans les caves de la Guilde du Fer.

Ce fardeau en moins sur ses épaules, la jeune contremaître s'est empressé de rejoindre ses affaires. Plus confiante, on raconte désormais que Denara aurait emprunté une véritable fortune à la Banque de Forgefer, s'endettant au moins pour une génération. La somme empochée est donc pour le moins considérable, et sans nul doute que la "perte" de son frère déchu était dans le contrat.
Grimdungal Martelmagma
Messages : 102
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Hurlevent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Lun 7 Jan - 3:37
Ma bouche... Si âcre. J'étais sûr qu'elle-... Non. Ceci n'est pas possible. Je suis le Haut-sénateur Braisenoire et jamais ma flamme ne pourra s'éteindre... C'était les paroles que Thorganir répétait en boucle à voix basse, presque inaudible, après chuté en empereur de son trône. Il avait tenté de se retenir, mais ses jambes étaient devenues aussi molles que de la cire chaude. Son corps musclé couvert d'une couche de graisse à force de vivre dans le luxe et la bourgeoisie naine était raide et froid. Il n'arrivait plus à bouger. Paralysé sur le sol telle une statue d'obsidienne sortie de son moule. Ses doigts boudinés richement ornés des pierres précieuses de sa montagne agrippaient en vain le sol de pierre sur lequel il s'était échoué. Il voulait ramper, fuir de cette tanière, sortir de ce calvaire. Mais c'était trop tard. Le poison était si puissant que rapidement le sombrefer ne pouvait plus rien sortir d'autre de sa bouche envenimée que du sang craché à bout de souffle. Sa toux était affreusement douloureuse. Ses poumons se déchiraient sous la montée d'une chaleur intense qui le carbonisait de l'intérieur ; lui qui avait vécu l'ardent souffle de feu lors de l'invocation de Ragnaros. Un sombrefer mourir par le feu, cela aurait pu être une belle mort si celle-ci n'avait pas été manigancée de toutes pièces par un esprit plus diabolique que le sien. Il se souvenait alors de toutes ses années passés sous la coupe du Marteau du Crépuscule. À l'époque, il était si vif  d'esprit et malin. De petit sectateur du crépuscule, il avait réussit grâce à sa sournoiserie et ingéniosité à grimper les échelons pour prendre la place du prophète qui l'avait tant de fois traité comme un moins que rien. Tout ses coups bas pour prendre en pouvoir au Sénat d'Ombreforge. Toutes les pattes graissées et les mensonges soufflés pour passer entre les mailles du filet des traîtres du Clan Sombrefer à la mort de l'Empereur Thaurissan. Sa montée au pouvoir. Il avait tellement bien manipulé et joué avec les mots et les grandes promesses qu'il était devenu membre très important de la politique. Que cherchait-il dans cette sombre quête de pouvoir ? Lui-même n'était pas certain. Il avait quelque chose à se prouver. Il voulait prouver à tous que le Clan Sombrefer était le clan maître des montagnes de Khaz Modan. Pour cela il avait fait tant d'horribles crimes. Son vœu n'aurait pas le temps de se réaliser, car ses paupières devaient déjà lourdes. L'or. Le grand plus vices et dangereux ennemi des nains. La richesse lui avait apporté le pouvoir. Le pouvoir de nouvelles habitudes de vie. Sa corpulence de vétéran de la Guerre des Trois Marteaux avait laissé place à un ventre d'ogre. Son génie ternie par de sa trop haute estime de soi. Son goût à la vie alcoolisé par un surplus d'alcool beaucoup trop onéreux. Cette vie qu'il rêvait tant de vivre, voilà qu'elle se retournait contre-lui. Il ne savait pas expliquer comment il avait perdu le contrôle. Est-ce que tout cela était un plan méticuleux et calculé qui avait eu raison de lui ou tout avait commencé bien avant alors de la première tentative d'assassinat contre-lui qui avait échouée ? Des empoissonnements, des coups de surin, des explosions... Il avait esquivé la mort à tant de reprises depuis qu'il était devenu un politicien important et influant. Même lors de la Guerre des Trois Marteaux, il n'avait pas été en sursis de la mort à d'aussi nombreuses reprises. Des mouvements flous autour de lui. Il voulait se débattre, mais avec quelle arme ? Laissez-moi... Laissez-moi... Par... par... pitié... Murmurait-il dans les tréfonds de son esprit embrumé par les toxines. Il espérait qu'on puisse l'entendre quelques parts, que quelqu'un vienne le sauver, encore fuir la mort. Mais, non. Trop de fois Thorganir avait échappé à la dague froide du glas. Il voyait des formes se rapprocher de lui. Des rires stridents résonner sur les murs de pierre. Doucement, le Haut-sénateur Braisenoire ferma ses yeux de flammes pour la dernière fois. Il savait qu'il ne pourrait plus jamais les ouvrir. Sa vie finie de défiler devant-lui. Il était un monstre en réalité. Un profiteur. Un menteur. Un manipulateur. Il était prêt à quitter ce monde, condamné à rejoindre l'éternelle braise. Puis, il entendu une voix prendre le dessus sur les ricanements moqueurs. Assurez vous qu'il soit bien mort... Thorganir leva sa main vers l'ombre qui approchait de lui. Sa voix muette mimait des paroles mortes. Je suis le Haut-sénateur Braisenoire et jamais ma flamme ne pourra s'éteindre... Il ne pu pas voir le visage de celui ou celle qui lui porta le coup fatal. Sa patte décorée de joyaux retomba lourdement sur son poitrail. Son souffle de vie s’éteignit. Il entendu pour une dernière fois le son métallique de son diadème impérial résonner contre la pierre ; celui-ci ayant sauté de sa tête lors de sa chute. Thorganir Braisenoire était mort. Laissant derrière-lui des montagnes de regret, de nombreux mystères et une couronne au sol.
Duronil Briséchine
Messages : 10
Date d'inscription : 26/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Dim 13 Jan - 2:02
La rumeur était allé vite parmis les cognars. Il n'était pas rare qu'un cognar se faisait tatouer un bélier ou tout autre image pour symboliser une force ou un souvenir. Mais Duronil avait passé un cap difficilement franchissable. Sur tout le dos, du coccyx à la nuque, des deux extrémités de ses obliques puissants, Briséchine avait fait faire par un maître tatoueur Sombrefer une œuvre d'art. Se découvrant dans les dortoirs des cognars de l'Office de Hurlevent, il était fier de présenter celui ci : Un titanesque tatouage haut en couleurs, représentant le symbole de la Guilde du Fer stylisé. Le marteau n'était plus un marteau de forgeron, mais un marteau de guerre. La pioche était un de ces engins de mort ressemblant plus à une pique de guerre bicéphale qu'une pioche de mineur. Et la bourse était vomissante de pièces en tout genre, ainsi que de gemmes. Aux curieux, il aura donne le prix d'un tel ouvrage : 12 pièces d'or. Rien de cher pour le tatouage d'une vie, qui visiblement, sera au service de la Guilde du Fer, jusqu'à la mort.
Ottilie
Messages : 6
Date d'inscription : 17/12/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les rumeurs de la guilde...

le Lun 14 Jan - 12:17
C'est aux premières lueurs du jour, quoi qu'à peine plus tôt, que l'on apercevra la jeune sombrefer trépigner d'impatience devant l'atelier Marbrepic. Son sac en bandoulière toujours greffé à l'épaule, elle lancera de grandes exclamations en apercevant le maître :

« HE ! BONJOUR RATHGAR ! Vous allez bien ? Non parce qu'en vrai, il fait froid ! Remarquez quand on travaille, on a pas froid. D'ailleurs par quoi je commence ? J'ai hâte ! Je suis super fière alors j'ai dit à tout le monde "Hey, je suis apprentie de l'atelier Marbrepic !" Et on m'a dit "Oh, c'est super bravo !" , alors j'ai dit "Merci !". Vous voulez que j'porte vos affaires ? Sinon j'peux aller vous chercher une blonde quand vous voudrez ! »

Une plaie pour le nain, oui, mais pas la plus fainéante. La jeune fille allait travailler sans relâche et écouter les précieux conseils offerts à son égard. Sans jamais se plaindre, ni soupirer, elle continuerait ses tâches même en grignotant son morceau de pain du midi pour ne pas perdre de temps. Elle saluerait tous les autres membres de la guilde du fer avec énergie et bonne volonté, prenant des nouvelles de chacun avec une attention certaine.
Contenu sponsorisé

Re: Les rumeurs de la guilde...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum