Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Inconnu
Voir le profil de l'utilisateur

Gueule de Ragnaros

le Sam 6 Jan - 0:23

« Jamais on ne vu les sombres roches arrêter de sortir de son gosier infernal. »

- Haldvar Creusemine, ancien chef-prosecteur de la Mine de Pierrefer


La première pierre fût brisée par la pioche d'Haldvar Creusemine, un prospecteur réputé du clan Sombrefer du temps de l'exode vers les Carmines. Les montagnes entre ce qui deviendra les Steppes Ardentes et la Gorge des Vents Brûlants fût le sujet de nombreuses exploitations de fer et pierre. Le tout pour construire Thaurissan, ancienne capitale des sombrefers, et Dun Morgol, important bastion nain construit au-dessus de la mine, et armer les troupes récemment défaites de la Guerre des Trois Marteaux. Tout se passait pour le mieux dans les galeries de la Mine de Pierrefer, devenu de nos jours la Gueule de Ragnaros, jusqu'à l'invocation du seigneur du feu.

La mine fût empoisonnée de sa fumée ardente pendant des années. Tout les mineurs mourut sur le coup et plus aucune extraction de minerais ou de roche était désormais possible. Jusqu'au jour où Thorganir Braisenoire vient s'intéresser à cette ancienne mine autrefois prestigieuse. Sans qu'on sache comment, le sorcier sombrefer réussit à éliminer la fumée et nettoyer les tunnels des élémentaires de feu qui étaient venus habiter dans le noir. Une nouvelle ère commença pour la mine fraîchement rebaptisée : la Gueule de Ragnaros. À sa grande surprise, les nouveaux mineurs nains découvrit non pas du fer, mais du minerai de sombrefer et ce en quantité industrielle. L’exploitation renouvelée du lieu fût cruciale pour le clan Braisenoire qui prit rapidement en importance dans un moment clé de l'histoire des sombrefers.

Le Mont Rochenoire encore en piteux état après le passage de la Horde Noire, la roche extraite des profondeurs de la mine pu remettre sur pieds bien des forts et tours, les barres de sombrefer fondues en armure et armes pour constituer une puissante armée et les gemmes magiques utilisées pour le plaisir des magiciens du fils du thane-sorcier. Les survivants de la Horde Noire, les sbires du seigneur élémentaire et les serviteurs de Nefarian ne pouvaient pas arrêter la Gueule de Ragnaros. Même à la mort de Dagran Thaurissan, les esclaves continuaient de piocher malgré la fatigue. Par les mystérieux actes de Thorganir, jamais on vu les blocs de pierre rochenoire arrêter de sortir du gouffre de la mine. Bien des choses se cachent dans les ténèbres de la Gueule de Ragnaros, des choses qu'ils ne faut surtout pas réveiller, de peur de revivre un sombre passé...

Aujourd'hui, la Gueule de Ragnaros est un riche complexe de corridors souterrains qui mènent dans les profondeurs de le terre du royaume du clan Sombrefer. On y exploite surtout de la pierre rochenoire pour agrandir le territoire du peuple sombrefer, mais aussi réparer et renforcer les constructions abîmées par les guerres. Beaucoup de minerai de sombrefer sont arrachés du sol et fondus en barre pour être vendus à Ombreforge et Forgefer. Quelques pierres précieuses, dont le tant convoité diamant noir, peuvent être achetés en provenance de la mine. On compte très peu de travailleurs volontaires dans les tunnels de la Gueule de Ragnaros, la très grande majeure partie des mineurs et excavateurs étant des esclaves. Ancien orc du Bouclier Balafré, gnoll des Carmines, ogres cognepeurs et autres prisonniers de guerre creusent avec grande motivation des esclavagistes sombrefers la roche de la mine et ses trésors.

Ce nombre conséquent d'esclaves a mené à la construction d'une basse-ville dans les parois de la gigantesque caverne. Perché au-dessus des lacs de lave qui se jettent dans des profondeurs de la terre encore inexplorées, le bidonville surnommé le Cachot est le lieu d'habitation des esclaves de la Gueule de Ragnaros. Vivant dans des conditions horribles, ils vivent par la peur et le douleur des maître-esclavagistes. Leurs infâmes maîtres vivent quelques centaines de mètres au-dessus des maison-prisons de leurs souffre-douleurs, dans de luxueuses habitations. Un luxe toutefois chèrement payé, car les sombrefers chargés de l'obéissance et du travail des esclaves ne sortent jamais de la Gueule de Ragnaros.

État : Active
Localisation : Dans les montagnes nord-est du Mont Rochenoire (HRP : Fosse aux Scories/Gorge des Vents Brûlants)
Spécialisation(s) : Carrière de pierre rochenoire, exploitation de mithril et de sombrefer
Dirigeant(s) : Grufona Braisenoire
Propriétaire(s) : Thorganir Braisenoire


Dernière édition par Thorganir Braisenoire le Jeu 1 Mar - 1:03, édité 9 fois
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Inconnu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Gueule de Ragnaros

le Sam 6 Jan - 0:23


Pierre rochenoire

Brûlée jusqu'au cœur par l'éveil de Ragnaos, la pierre rochenoire est la majeure composition des paysages du sud de Khaz Modan. Matière première des nains sombrefers pour construire leurs impénétrables forteresses, leurs puissants golems et leurs grandioses statues d'héros du premier âge. Les souterrains des Steppes Ardentes sont creusés sans relâche par les esclaves du clan Sombrefer pour sortir de la terre calcinée les immenses blocs de pierre rochenoire qui sont expédiés vers le Mont Rochenoire pour agrandir leur cité-montagne.

Coût : 5 pièces d'or le bloc (1t)





Minerai de sombrefer

Véritable icone du clan du même nom, le minerai de sombrefer est selon la légende les filons de fer touchés par le souffle ardent du Seigneur Élémentaire Ragnaros suite à son invocation involontaire au Cœur du Magma. Une couleur ébène reflète l'âme de tout nain qui plonge trop longtemps son regard sur ce sombre minerai. Vendu à l'état brut, les filons de ce précieux et rare minerai abrite parfois une riche pierre très convoitée, le diamant noir. Seule une pioche en sombrefer peut réussir à détacher ce minerai du roc, ne reste plus qu'à savoir comment la première pioche en sombrefer a été forgée...

Coût : 40 pièces d'argent le sac (1kg)





Barre de sombrefer

Uniquement manipulable par les forgerons du clan Sombrefer, la barre de sombrefer est la version raffinée du minerais pour être ensuite forgée en armure, arme ou outil. Seule les enclumes noires, dont la mère de toutes « L'Enclume Noire », et le feu élémentaire du Mont Rochenoire peut fondre le minerai et le couler en barre. Le feu, la chaleur et la lave ne peuvent pas affecter les soldats sombrefers revêtus de leur armure ébène. Les vétérans de la Guerre des Trois Marteaux s'amusent même à raconter que la seule masse qui peut rivaliser avec une masse en mithril est une masse en sombrefer.

Coût : 80 pièce d'argent la barre (1kg)





Résidu de sombrefer

D'une jolie teinte indigo, voir blanche selon l'éclairage, le résidu de sombrefer est une très fine poudre provenant de l'extraction du minerais du même nom. Très légère, elle peut être transportée en grande quantité à faible poids, idéale au transport, même dans la poche. Utilisée pour raffinée n'importe quel minerais, surtout pour le thorium, les forgerons sont grands amateurs du résidu de sombrefer pour purifier leurs barres de métaux. Mais, la rumeur cours que les nains sombrefers ne se servent pas uniquement de cette poudre métallique pour raffiner la fonte de leurs minerais. Apparemment, le résidu de sombrefer aurait des effets euphoriques plus puissants que n'importe quel alcool nain une fois inhalé. Peut-être que le mystère sur la cause de la joie constante des geôliers du Mitard vient d'être levé ?

Coût : 10 pièces d'argent la bourse (100g)





Charbon

Indispensable pour faire chauffer four, forge et brasero, le charbon provenant du Mont Rochenoire a la bonne réputation d'être plus combustible et durable que tout autres charbons. On le trouve en gros filons autour des exploitations de sombrefer, comme attirés des entrailles de la terre par ce minerais mystérieux.

Coût : 10 pièces d'argent le sac (1kg)





Minerai de mithril

Ce minerai brillant est extrait des entrailles des montagnes ébènes de la Gorge des Vents Brûlants. Sa beauté naturelle effleure les yeux des mineurs, et sa résistance aux coups de pioche à de quoi arracher les barbes les plus patientes. Même l'explosif ne peut entamer la dureté du mithril. Vendu à l'état brut, les filons de ce précieux et rare minerai abrite parfois des pierres fines, comme du rubis étoilé ou de la citrine.

Coût : 30 pièces d'argent le sac (1kg)





Lingot de sulfuron

Le clan Sombrefer garde jalousement le secret de la création de lingot de sulfuron pour des raisons inconnues, mais très certainement liées à leur sombre passé avec le Seigneur Élémentaire Ragnaros.  Il s'agit d'une barre qui donne l'illusion d'être composée uniquement de magma en fusion et de feu infernal. Une chaleur intense se dégage du lingot dont seuls les forgerons sombrefers peuvent le manier pour créer d'incroyables armes et armures. L'arme la plus connue faites à partir de ces lingots est le légendaire Sulfuras, Main de Ragnaros. Ce qui a donné une idée reçue sur le fait que toute création de forgeron composée de lingot de sulfuron devient un écho de la puissance seigneur du feu déchu. Mais, en vérité, même les sombrefers ne savent pas le pouvoir renfermé dans ces barres élémentaires.

Coût : 20 pièce d'or la barre (1kg)





Citrine

Sa magnifique robe orangée est un effet d'oxydation du fer, lui offrant ainsi des teintes chaudes et apaisantes. Chez le peuple nain, la citrine est une pierre porteuse de lumière et ayant le don d'offrir un bonheur paisible à qui la contemple. La pierre peut être vendue brute ou taillée par les talentueux joailliers sombrefers.

Coût : 80 pièces d'argent la bourse (100g/brute) / 2 pièces d'or la bourse (100g/taillée)





Rubis étoilé

Parfois rouge vermeil ou habillé d'un orangé carmin, le rubis étoilé n'est guère différent d'un rubis normal. Sa distinction, unique et magique, est le reflet de la lumière qui se joue sur sa surface. Au bon angle, la pierre étincelle et fait rayonner un reflet d'étoile éclatante, qui aborde six branches. Plus l'étoile est visible, plus le rubis étoilé est précieux. De telles pierres fines sont rares, mais les filons de mithril et de vrai-argent sont de bons points de départ pour en découvrir.

Coût : 80 pièces d'argent la bourse (100g)





Vitriol noir

Translucide et non noir, le vitriol est une pierre semi-précieuse née de la corrosion du mithril. A l'état liquide, le vitriol noir est extrêmement dangereux, car corrosif, huilant et agressif. On peut en découvrir dans des bains fumant d'acide des Steppes Ardentes, qui jalonnent cette région désertique et stérile. Une fois durcie, ce qui peut pendre des siècles, cette gemme est similaire à du verre opaque, lisse mais impossible à briser.

Coût :  1 pièce d'or la bourse (100g)





Œil ténébreux

Voilà une pierre qui respire le mal, de son cœur jusqu'à son nom. L’œil ténébreux est une pierre fine de couleur mauve, brillante d'un éclat blanc lorsqu'une lumière vient frapper sa face. L'effet est plus saisissant les nuits de pleines lunes, la gemme prenant alors la forme d'un œil étrange et scrutateur. De nombreux sorciers et adeptes d'arts occultes apprécient l’œil ténébreux, pour sa beauté maladive, mais aussi pour les pouvoirs que la pierre renferme.

Coût :  1 pièce d'or la bourse (100g/brute) / 3 pièces d'or la bourse (100g/taillée)





Diamant noir

Très souvent utilisé dans la conception et fabrication d'items runiques, bien que rarissime, le diamant noir est une des pierres précieuses la plus recherchée par les sombrefers. Beauté de la montagne brûlée et oeuvre-d'art intemporelle, ce diamant est le direct opposé du diamant d'Azeroth, reconnu pour sa pureté. On distingue mal la translucidité du diamant, même après l'avoir taillé, ce qui fait la pierre fine de premier choix pour enchâsser dans le chaton d'une bague d'apparat ou décorer le pommeau d'une somptueuse épée. La pierre peut être vendue brute ou taillée par les talentueux joailliers sombrefers.

Coût : 5 pièces d'or la bourse (100g/brute) / 15 pièces d'or la bourse (100g/taillée)





Sang de la montagne

Semblable au rubis étoilé, le sang de la montagne est toutefois plus rouge que n'importe quelle pierre précieuse connue et surtout bien plus rare. Les légendes racontent que ces magnifiques gemmes d'un rouge éclatant sont des particules minimes de la puissance des montagnes. Fait étonnant, le sang de la montagne est uniquement trouvable dans la pierre carbonisée de quelques élémentaires de feu ou bien concentré dans le cœur des filons de sombrefer. Ce qui laisse planer un mystère certain sur l'origine d'une telle pierre précieuse. Elle est utilisée en joaillerie pour enrichir des bijoux de toute nature ou bien renforcer les pouvoirs magiques sur des armes et armures. La pierre peut être vendue brute ou taillée par les talentueux joailliers sombrefers.

Coût : 2 pièces d'or la bourse (100g/brute) / 5 pièces d'or la bourse (100g/taillée)


Dernière édition par Thorganir Braisenoire le Jeu 22 Fév - 15:59, édité 10 fois
avatar
Messages : 65
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Inconnu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Gueule de Ragnaros

le Mer 21 Fév - 19:42
MAJ1 : Rajout du charbon, lingot de sulfuron et sang de la montagne.

MAJ2 : Rajout du résidu de sombrefer et de l'histoire du Cachot dans la description.
Contenu sponsorisé

Re: Gueule de Ragnaros

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum