Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Brèves de l'expédition du Norfendre...

le Ven 12 Jan - 13:11

Expédition du Norfendre



Jour 1 : Le 12/01/38...

Enfin ! La terre glacée du Norfendre a été accosté par notre navire. Après un départ rapidement expédié, les mercenaires et les membres de l'expédition ayant embarqué au port de Hurlevent ont pu fouler le Fjord Hurlant et arpenter les premiers sentiers menant au bourg colonial de Valgarde ; Une petite cité piégée au pied d'immenses falaises. Au loin, l'ombre d'un monument massif et aussi vieux que ce continent plane au-dessus de nos têtes. Une impressionnante architecture du peuple vrykul qui n'a guère évolué depuis les derniers évènements datant du Fléau.

Le bateau, le Coule-à-Pic, va devoir décharger les cargaisons et les équipements de l'expédition. Sans compter les montures, béliers et mules de bât, qui vont nous aider à progresser dans le blizzard du nord. Cela laisse à l'expédition un bref moment d'attente à Valgarde, permettant aux moins habitués de respirer l'air frais et salé du fjord, mais aussi aux participants de mieux se connaître autour d'une bière. La dernière, sans doute, avant de nombreux jours. Bientôt, nous allons prendre la route et avec elle, accomplir l'objectif principal de la Guilde du Fer.

Je sens que ce continent a encore de nombreuses ressources à nous offrir. L'expédition sera fructueuse. Je le sais.
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Brèves de l'expédition du Norfendre...

le Sam 13 Jan - 13:37
Jour 2 : Le 13/01/38

Nous avons entamé la première marche de l'expédition et réalisé une halte dans un campement de la Ligue ; Un piètre hameau de quelques tentes, d'un feu crépitant et de chariots formant un demi-cercle autour du camp. Cet havre de paix saura nous assurer d'une protection sommaire dans le Fjord Hurlant, et d'un repos mérité et réparateur après les événements que nous avons vécu la veille. Et moi qui croyais que notre excursion aurait été une balade de santé... Je me suis trompé.

C'est d'abord le tonnerre lointain qui nous inquiéta en premier. Pas suffisamment, hélas. Sur la route, notre groupe aperçu à l'orée des plaines une vague de poussière. Puis un zeppelin piloté par ces perfides gobelins. Le grondement sourd et les vibration se rapprochèrent de notre caravane, faisant trembler la terre et paniquer nos montures. C'est là que certain d'entre nous découvrirent avec effroi le spectacle affolant qui nous chargeait à vive allure ; Des Brochepelle. Pas un petit troupeau, mais bien une marée de ces bêtes qui fuyaient le dirigeable des affreux des cartels. Ces derniers les chassaient du haut de leur engin volant, tirant à l'aveugle et par plaisir. Notre groupe pu se mettre à l'abri juste à temps, caché dans un bosquet à peine couvert par les arbres. Et nous avons résisté à cette harde sauvage qui se fraya un chemin parmi les troncs, et piétinant la verdure des vastes steppes du fjord.

Les minutes s'écoulèrent ainsi, dans la panique et la peur d'être écrasé par ces monstres et leurs cornes démesurées. Après le passage des milliers de têtes, le zeppelin se posa no loin de notre position et les mercenaires - sans doute des braconniers - se mirent au travail. Dépeçage, ramassage de viandes fraîches et de cornes, sabots... Le pillage de la nature était à l'oeuvre. Et je ne sais trop comment, nos propre mercenaires surgirent du sous-bois et attaquèrent les gobelins. La situation m'a dépassé et j'ai laissé faire ; Les cornes des Brochepelles valent une petite fortune,  et les obtenir peut être un gros bonus pour l'expédition. Le combat s’engagea alors, sous les coups de fusil des deux camps. Finalement, nos tirs ont pu mettre à mal leur damnée machine volante, si bien qu'elle s'enflamma et explosa en l'espace de quelques secondes. Le chaos régna, mais la victoire de ce conflit d’intérêt revient à la Guilde du Fer. Des blessés sont à déplorer, mais rien de grave pour empêcher la poursuite de l'expédition.

J'ai laissé quelques chasseur de Bufor récupérer le gros des carcasses des Brochepelles. Faut pas gâcher, et ça nous fera de la bonne viande à grailler pour les prochains jours.
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Brèves de l'expédition du Norfendre...

le Jeu 18 Jan - 16:46
Jour 3 : Le 14/01/38

Campement provisoire agréable. Rien à signaler, si ce n'est un temps sec et frais. L'environnement est propice à la chasse ; La faune locale ne manque pas. Les populations voisines sont absentes ou se désintéressent de nous. Même la Ligue des Explorateurs en charge du campement ne cherche pas à nous ennuyer. C'est un bon point.



Jour 4 : Le 15/01/38

J'ai perdu une chaussette aujourd'hui.



Jour 5 : Le 16/01/38

L'heure d'un nbouveau départ a sonné. J'ai donné l'odre de lever le camp et de prendre la route dans l'espoir de gagner les Grissonnes. Il pleut des trombes, et j'ai ma barbe qui devient aussi spongieuse qu'un marais. Cohonnerie de temps !

Sur la route, la caravane a cependant rencontré un incident. Et pas des moindres ! Alors que nous passions sur un pont en bois pourri, une crue foudroyante nous a arraché à notre marche. La vague a emporté quelques gars, et une partie du matériel qui s'est fait la malle par-dessus le pont. Après avoir récupéré le maximum que nous pouvions, et retrouvé les mercenaires presque noyés, j'ai donné à l'expédition de faire une halte au Fort Hardivar ; Une petite colonie humaine au nord du Fjord. Là, nous nous sommes reposés quelques heures en plus d'avour effecuté un rapide inventaire des pertes. Je note la disparition d'une caisse de pioches et de burins, en plus de quelques flasques de grog. Je soupçonne cependant un mercenaire d'être dernière ce crime...

La suite fut plus mouvementé encore. L'expédition croisa la route d'un golem de fer, et de l'un de nos cousins de fer sur la grand-route qui mène aux Grisonnes. Y'a bien quelques gars qui voulaient luis causer mais au final, on a préféré parler avec nos poings. Rien de choquant à cela, ah ! J'ai déjà du mal à blairer mon beau-frère, alors un cousin forgé en thorium qui s'est perdu dans le nord... n'en parlons pas. Au final, on a démantelé sa machine avant de reprendre la route comme si de rien n'était. La Guilde du Fer passe toujours, que se soit la tête haute et fière, ou sur le ventre des gêneurs.

Par contre, la suite, c'est vague. Le golem m'a semble t-il donné une décharge énergétique en pleine poire. J'ai calanché quelques heures, dans un coma. Mais l'on m'a dit, par la suite, qu'une petite bastonnade a éclaté entres les mercenaires. Y'en a un ou deux qui suivaient pas les ordres, apparament. Où se croient-ils ? Si nos méthodes ne leur plaisent pas, qu'ils aillent se faire voir ailleurs ! L'honneur et les belles paroles n'ont pas leur place par chez nous. Le monde est violent et sans cœur ; C'est à nous de montrer les crocs et de lever les poings !

Un campement a été monté par la suite, dans la région des Grisonnes. Ces forêts sont vraiment magnifiques. Et tout ce bois abondant... J'imagine bien quelques scieries, ici et là...
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Brèves de l'expédition du Norfendre...

le Dim 28 Jan - 21:07
Jour ??? : Deux semaines après le départ de l'expédition...

Je ne compte plus les dangers et autres merdes où nous avons frôlé la mort. Pas plus tard qu'hier, une avalanche a emporté notre groupe et tué deux de nos mineurs, ainsi qu'un géologue. Peu avant, nous avons traversé une marée de morts qui se frottait à un groupe de trolls retranchés dans un camp de guerre en ruine. Ce fut le chaos, et j'y ai laissé quelques poils de barbe en chemin.

Quelques jours avant, nous avons même été pris en embuscade par ces affreux hommes-ours. Ces sauvages... ces Fulborgs, ont tué quelques gars et ont été une plaie sur le chemin des Grisonnes. Plus tard, c'était la prise d'un ancien lieu tenu par la sinistre Lame d'Ebène, laissé à l'abandon et infesté de goules décomposées, qui nous aura mis à l'épreuve. Mes aïeux... quelle aventure. Et pourtant, de tous ces évènements, le véritable mal est arrivé du coeur même de l'expédition. Certains de nos cognards se sont dressés contre l'objectif, alors que notre groupe était tout proche de trouver son objectif. Ces insubordinations n'étaient pas tolérable, mais au final, nous avons pu clôturer notre expédition par un succès.

Je l'annonce officiellement à travers ces mots : La Guilde du Fer possède désormais un pied dans le Norfendre, et pour preuve : une mine de titane porte fièrement notre bannière. Le dernier combat fut mené contre une espèce de gros ver local ; Un jormungar. Ce montre a broyé l'un de nos mercenaires, en plus de salir le sol et les parois de son sang verdâtre lors de sa mort. Mais qu'importe. L'objectif est atteint, et je sais que cela satisfera nos dignitaires. Aucun sacrifice n'est vain lorsque la réussite est bout du chemin...

Les Cavernes de Galin sont maintenant libre d'être exploitées. L'expédition est terminée.
Contenu sponsorisé

Re: Brèves de l'expédition du Norfendre...

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum