Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 12/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Lettre cachetée à l'attention de la Guilde du Fer

le Dim 28 Jan - 19:08

Valdron Broussebarbe.
Taverne du Vieux Renard,
Comté-du-Lac,
Les Carmines.
Aux dignitaires de la Guilde du Fer,
Office de la Guilde du Fer,
Quartier nain,
Hurlevent.

Le vingt-huitième jour du premier mois de l'an trente-huit,

Hauts dignitaires de la Guilde du Fer;

Par la présente, je vous expose ma volonté de rejoindre votre Société. Prospère et réputée elle permettrait à un nain de mon talent de retourner à ses origines après des décennies de vagabondage à travers Azeroth. Vous l'aurez compris, j'ai côtoyé bien des peuples, des camarades de toute les races de l'Alliance mais mon cœur revient toujours aux miens car nous sommes tous issus du même moule malgré les guerres qui nous ont déchirées par le passé.
J'ai été vivement encouragé à prendre contact avec vous par Jørd Goldskaar qui est ma complice depuis environ un an et elle pense qu'un courtaud comme moi pourrait vous intéresser autant que la Guilde m'intéresse.

Pour ce qui est de mes capacités, elles sont principalement martiales. Élevé comme elle dans le terreau fertile des terres du clan Marteau-Hardi, les batailles ailées et la culture de la gloire au combat m'ont forgées une détermination d'acier et un goût certain pour l'exaltation de la castagne. J'ai plus tard rejoint les coins humides de la Caverne Lugubre pour apprendre les subtilités de l'Ombre, ornant mes traits grossiers de dextérité et d'une sournoiserie pouvant faire la fierté de mon ascendance Sombrefer. Mes talents ainsi affûtés, ma lame ne pouvait rester cachée dans son fourreau, et j'ai servi mes propres intérêts en rejoignant les mers méridionales. Coups bas, manipulations et cruauté m'ont élevées jusqu'au titre de Capitaine d'une goélette. Nombre d'années, l'équipage du Pélican Noir s'est enrichi du pillage de ses pairs jusqu'à être capturé par le Cartel de Baillefond dans les eaux orientales.

Après dix ans de travaux forcés pour les cul-verts je me suis évadé de Kazaar avec la chance de prendre un nouveau chemin plus droit. Ma route a croisé celle de Jørd Goldskaar et la fortune nous a mené au mercenariat en quête de richesse avant de nous spécialiser dans la chasse à la prime. Ces expériences font de moi un nain aguerri au combat, mais qui a appris à réfléchir avant d'attaquer, stratège en tactiques de guérilla, je sais analyser les forces et les faiblesses autant de mes ennemis que de mes alliés grâce à un travail d'enquête poussé en amont.

Outre mes compétences martiales, ma vie dans l'obscurité m'a appris les arcanes de la serrurerie, le sabotage et la navigation. Mes ambitions et mon caractère enthousiaste, s'ils ont pu mener quelque fois à ma discorde, m'ont également appris à gérer des hommes et à être un conseiller loyal. Aussi depuis quelques temps, des événements m'ont appris l'humilité et connaître ma place dans un arbre hiérarchique après un bref passage dans la Flotte de l'alliance comme matelot sur la Vengeance de Neptulon.

Pour finir de vous convaincre, ma passion pour les pierres et métaux précieux ne s'est jamais éteinte depuis ma naissance. Pendant mes années sous terres puis en mer, ma qualité de receleur et de faussaire m'a permis d'avoir un œil affûté pour révéler la valeur des biens et mon bagou mercantile a abouti à nombre de négociations fructueuses.

Si après la lecture de cette lettre vous êtes résolu à m'accepter dans vos rangs, je me ferais un conseiller précieux et un frère de bataille de choix.

Je me tiens à votre disposition par courrier, estimés maîtres, pour tout rendez vous que vous souhaiterez convenir.
Mes respectueuses salutations. Que Golganneth vous soit clément.


avatar
Messages : 137
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Narïm Soufflefer
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Lettre cachetée à l'attention de la Guilde du Fer

le Mar 30 Jan - 16:32
La lettre est cachetée par le sceau de la Guilde du Fer.


Les dignitaires de la Guilde du Fer.
Office de la guilde,
Quartier des Nains,
Hurlevent.
Valdron Broussebarbe.
Taverne du Vieux Renard,
Comté-du-Lac,
Les Carmines.


A Broussebarbe,

Nous constatons que votre barbe a vécu d'innombrables coups fourrés, glorieux comme malheureux, et qu'ils vous ont permis de vous forger une belle réputation dans un milieu... peu recommendable, dirons-nous. Cela nous intrigue. Vos compétences que vous nous vendez sont indéniables et il est vrai qu'un nain de votre envergure, peu scrupuleux et ayant côtoyé la véritable visage de ce monde peut intéresser la Guilde du Fer.

Beaucoup de nos compagnons sont des nains rudes, honnêtes et travailleurs. L'honneur de notre peuple vibre sous les fracas des enclumes, et notre ordre cherche à préserver l'honnêteté et la dignité de notre race au travers des oeuvres que nous concevons. Pourtant... il ne s'agit que d'une façade. Un masque qu'il nous faut porter en toute circonstance. Jamais notre guilde n'aurait pu parvenir à la réussite qu'elle connaît aujourd'hui sans avoir réalisé quelques actions... néfastes et peu loyales. Les différentes guildes de Forgefer luttent sans cesse entre elles, et ce combat incessant n'est tourné que vers un seul but : le profit. On dit que l'or s'accommode bien avec le sang. L'un ne va jamais sans l'autre...

Il est heureux, Valdron des Broussebarbe, que vous connaissez le coût d'une telle entreprise. Nous possédons de nombreux mercenaires, vétérans comme bons vivants, mais aucun ne possède vos qualités. La Guilde du Fer aurait bien besoin d'une lame affutée à son service, ainsi que de doigts malins, afin de régler quelques dettes et d'éponger les insultes faites à notre ordre. Et autant vous prévenir que le travail de manquera pas.

Le fait que vous ayez la pogne salée par la mer est également un atout inestimable. Les nains ne sont pas connus pour avoir le pied marin, et le commerce passe obligatoirement par les océans pour ceux qui veulent conquérir Azeroth. Pour information, nous possédons actuellement deux navires affilié au clan Forge-Mer - l'un est encore en cale sèche.

Il va s'en dire que rencontrer un nain tel que vous, à notre office de Hurlevent, risquerait d'entacher notre prestance et d'égratigner nos relations avec les humains. Nous vous proposons donc une entrevue discrète à notre hall de guilde, en Forgefer. Le lieu est vaste, et en cet endroit qui nous appartient, les langues et les yeux qui y vivent sont nôtres.

Que vos affaires soient fructueuses.

Les dignitaires de la Guilde du Fer.



HRP Désolé pour ce temps de réponse ! J'étais pas mal occupé ces derniers temps. En tout cas, ta lettre est une réussite totale ; Je l'ai adoré ! Very Happy N'hésite pas à nous chuchoter en jeu pour organiser le petit entretien prévu !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum