Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

[Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Mar 13 Fév - 15:06

HRP

Avec l'ouverture de la nouvelle trame importante, qui se concentre notamment autour de l'Azérite ; Un nouveau minerai d'origine inconnue, il est à mon avis sage et intéressant de regrouper les rumeurs et les informations en lien avec cette affaire sur un seul post.

Ici, vous pouvez décrire ce que vos personnages mènent comme enquête sur lors de cette campagne. Elle risque de s'étoffer au fil des jours, amenant son lot de surprises et d'énigmes. A la différence de la section "Rumeurs de la Guilde du Fer", ce post présent n'a pour seul but que de traiter de l'affaire de l'Azérite. Ce post me servira également de point d'information, où je posterai régulièrement des nouvelles sur la trame.

Vos personnages peuvent pousser l'enquête si vous le désirez, afin de creuser le pourquoi du comment. Cela n'aura aucun lien ou incidence avec la prochaine expédition, mais cela permettra d'enrichir cette partie de l'histoire et de faire vivre un peu la guilde. N'hésitez pas à me wisp sur le discord, sur le forum ou directement en jeu !



_____________________________________________




RP

La soirée d'hier a été mouvementé en Hurlevent. Le chariot blindé de la Guilde du Fer n'est pas passé inaperçu malgré la nuit tombée et le peu de badauds présents. De nombreuses embûches se sont mises en travers du chemin du groupe nain, où le point d'orgue de la mésaventure se solda par un combat acharné dans une ruelle de la vieille ville.

Ce que l'on sait à l'heure actuelle :

- La cargaison suinte la magie. N'importe quel sorcier de la Guilde du Fer aura deviné que le contenu n'est pas normal. Le bois transpire l'arcane, et pas en faible quantité, non. C'est même l'inverse. Jamais les mages n'auront pu ressentir une telle puissance émaner d'un objet, sauf peut-être quelques reliques rares et précieuses propres aux sorciers de Dalaran. Mais par les Titans... qu'est-ce qu'il y a dedans ?! A noter que la puissance magique est si forte, qu'un nain sans habituel lien avec l'arcane pourra ressentir l'effet. C'est une sensation indescriptible, mélodieuse et angoissante à la fois.

- La cargaison secrète est cachée dans le sous-sol de l'office de la Guilde du Fer, en Hurlevent. Deux mercenaires en armure et équipés de longs pavois et d'hallebardes veillent à la sécurité de la porte menant au sous-sol. Impossible de tromper leur vigilance, et leur ordre est très clair : Personne ne s'approche du sous-sol sans l'aval du Vénérable.

- On dit que la garde urbaine aura enquêté sur la sinistre boucherie d'hier soir. Le voisinage aura, au petit matin, prévenu la milice des échauffourées qui se déroulèrent dans la nuit, les réveillant à coups sûrs. Les coups de fusil et les cris n'auront pas été des plus discret. Cependant les cadavres tués durant la virée nocturne ne sont plus présent ! Il n'y reste que du sang en abondance, tâchant les pavés, et des éclats de balles et de coques fumigènes éparillés. L'enquête a été confié à un enquêteur de la Garde Royale, et l'affaire ne fait que commencer... Peut-être y faudra t-il y faire un tour pour retirer les traces impliquant la Guilde du Fer ? Et peut-être même celles de la Horde ?

- La disparition des corps est mystérieuse. Qui les a retiré avant que l'aube ne se lève ? Un pandaren - Huojin d'après son allégeance - a réussit à se sauver de l'embuscade contre le chariot, bien qu'il fut blessé lors de l'affrontement. Introuvable à l'heure actuelle, il n'est pas à exclure que ce dernier est revenu retirer les corps des assassins. Où est-ce une autre force invisible qui est venu soustraire les membres de la Horde décédés ? En tout cas, une chose est sûre : La Horde est impliquée dans ce conflit et ils cherchent à récupérer la cargaison de la guilde. Il faudra sans doute retrouver le pandaren, et défaire le réseau de la Horde qui s'est infiltré dans la ville de Hurlevent avant que la vermine rouge ne pourrisse les affaires de la Guilde du Fer !

- Une chose inquiétante vient perturber la loyauté habituelle des membres de la guilde, rendant la situation troublante. Le convoi du groupe, transportant la cargaison secrète, a été dévié de son chemin par l'apparition d'un nain. Ce dernier, qui n'était nul autre que le fils de Varaz Mont-Rubis, vous a indiqué de poursuivre votre chemin vers la vieille ville, en s'appuyant sur un plan fourni par son père, le Vénérable, et sur une affirmation de sa part sur des routes bloqués en aval de votre chemin. Cependant, c'est ce même plan qui vous a mené dans la gueule du loup. De plus, lors de l'embuscade, une elfe a affirmé qu'un nain les avait bien informé de votre présence. Qu'est-ce que cette mascarade signifie ? Un traitre dans vos rangs est-il seulement envisageable ? Pire ! Le fils de Varaz serait-il un fourbe traitre ?...

Note de découverte : La sorcière runique Tisharrin a découvert, après l'arrivée du chariot à l'office, que Varaz Mont-Rubis avait bien un fils, mais que ce dernier était mort. Où et quand ? Il faudra peut-être le découvrir pour faire avancer l'affaire.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 12/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Mar 13 Fév - 15:56
Le souvenir de la veille revenait à Valdron d'une douleur cinglante dans l'épaule. Malgré les bons soins du Père Otinssun, la hache de lancer avait mordu sa chair à travers sa couche d'écailles d'acier. Dans la cabane retapée cachée au creux d'un fjord de Dun Morogh, autre fois appelé "la couvée" par son ordre de chasseur de prime, Valdron faisait les cent pas devant le tableau des primes. Cette fois nulle trace d'avis de recherche ou de rapports d'enquête épinglés les uns sur les autres. Le borgne avait fait place nette pour sa nouvelle enquête, ne laissant que trois papiers disposés en triangle: Fils de Varaz - La Marque - La Horde.

Il grommela et crapota nerveusement sur son cigare en se lissant la barbe. Il essayait de trouver le lien entre les événements mais à ce stade les hypothèses étaient trop nombreuses. Il fallait qu'il affine ses recherche et se concentre sur un point qui pourrait enrichir le schéma global.

Ni une, ni deux, il profita de la journée pour se diriger à la Baie-du-Butin où il connaissait quelques personnes pour essayer de tirer quelques ficelles. Une fois sous le soleil méridional il masqua son insigne de la Guilde du Fer et se mêla à la foule, joua de pot-de-vins pour arroser ses vieux indics. Il voulait savoir si "La Marque" évoquait quelque chose et si un groupe hétéroclite de la Horde avait fait transit par ici avant de rejoindre Elwynn mais surtout si un nain semblait mêlé à cette affaire, de prés ou de loin.


avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 19/01/2018

Fiche de Guilde
Autres personnages :
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Mar 13 Fév - 19:50
L'Enchanteresse était transie.

Elle ne pu trouver le sommeil tant l'aura qu'elle avait senti la hantait. Pas qu'elle fusse si incroyable que Tisharrin ne pouvait s'en détacher non, c'était certes la chose la plus bizarre qu'elle eu jamais senti, mais, en temps normal, elle n'aurait eu nulle peine à la sortir de son esprit. Sa fièvre tenait plus à la nature d'énigme que revêtait la cargaison que la Guilde avait dû acheminer. Et ne pas résoudre un mystère la laissait exsangue et sans répits.

Aussi, quand l'aube étendit son voile sur le monde, elle était déjà en route pour le Tram, qu'elle prit, pour s'en retourner à Forgefer.

Là, presque frénétiquement mais sans se départir de méthode, elle compulsa ouvrages et rapports, tout ce que son statut et ses contacts, assez nombreux dans les salles dédiées au savoir de la ville de pierre, pouvaient lui fournir. Elle échangea avec ses collègues sorciers et mages quant à l'aura qu'elle avait senti, décrivant ce qui avait traversé son être lorsqu'elle avait perçu cette magie qui lui était inconnue.

En bref, elle tenta de retirer, au moins un peu, le voile sur ce mystère, essayant de découvrir un indice sur la nature de l'étrange marchandise.
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Mer 14 Fév - 15:18
Pour Valdron

Baie-du-butin est une cité truande et exotique, où les tensions et les affaires se mêlent de l'aube jusqu'au crépuscule. Même les nuits, tièdes et moites à cause du climat tropical, ne cessent jamais leur chahut de taverne et d'ivresse. Ici, les factions sont mises à l'écart et seuls les équipages neutres et les cartels gobelins font acte de présence dans le lagon de la Baie. Valdron n'aura donc aucun mal à trouver des indications en lien avec la Horde et des passages de cette dernière dans la région. A dire vrai, c'est trois pistes qui lui auront été dévoilé.

- Un contingent militaire - formé de grunts et de trolls - aura accosté Baie-du-butin il y a deux semaines. Le groupe armé, bien équipé, aura emprunté une route menant au cœur de la jungle septentrionale. Il semble que ces soldats de la Horde soient sur la piste d'une relique héritque, perdue depuis des siècles et ayant pour origine les premiers temps de la tribu trolle Sombrelance.

- Un petit groupe hétéroclite de la Horde, composé principalement de sin-dorei, de Réprouvés et de pandarens, a été aperçu dans la cité il y a moins d'une semaine. Il y sont resté une nuit, discret au possible, avant de prendre la route menant vers le nord de la jungle de Strangleronce. Impossible de connaître la raison de leur visite, mais un de leur compère est toujours présent à Baie-du-butin. Il s'agit d'un gobelin, Krax, et il traine généralement au comptoir d'une taverne locale : Le Nain en Cloque. Il est fortement possible que cette bande ait rallié la forêt d'Elwynn.

- Hier, un recruteur gobelin du cartel Baille-fonds a été aperçu en ville. Ce dernier ne cesse de recruter des gars pour une affaire en or. D'après les dires, il cherche des volontaires et des bras pour une mission de longue durée, en Silithus. Il aurait déjà convaincu quelques gobelins de travailler à sa botte, mais le Baron-marchand de la cité lacustre ne semble pas enchanté de savoir qu'un cartel concurrent embauche ses propres cogneurs. Sa présence sera sans doute de courte durée...

En ce qui concerne la "Marque" décrite par la meneuse elfe lors de l'embuscade, Valdron ne trouvera rien de concluant. Il y a bien quelques histoires de pirates et de trésors anciens en rapport avec des marques, mais rien en lien avec l'affaire actuelle. Deux pistes peuvent néanmoins mener quelque part.

- "L'vieux Pitou, il avait une marque. Ouep' ! Un tatouage gros comme mon poing, sûr. Et c'te marque, c'était un plan qui m'nait à son magot." Un pirate humain, dénommé Pitou, aurait un tatouage symbolisant une carte. Cette "marque" pourrait mener à un trésor de toute une vie ! Hélas, ce gaillard est porté disparu depuis un bon mois, après qu'il ait effectué une virée nocturne hors de la ville, longeant les bancs de sable. On dit qu'un clampant géant lui aurait taillé les guibolles... Pourquoi ne pas partir à sa recherche ?

- L'autre information est une Marque rituelle et lugubre apposée sur une stèle trolle. Cette dernière est réputée maudite, perdue au milieu de la jungle. Y accéder n'est pas difficile, et sa découverte peut être une source d'enrichissement en tout genre. Dommage que la zone infestée de panthères sauvages !




Pour Tisharrin

Les contacts de la naine émirent de nombreuses sources et conclusions, et des idées de toutes natures émergèrent des salles savantes de Forgefer. La cité de pierre avait plusieurs quartiers réputés pour leurs archives inestimables, et la puissante Ligue des Explorateurs connaissaient bien des secrets. Les possibilités du trouble qu'avait ressenti Tisharrin pouvaient être l'origine de plusieurs raisons, multiples et variées.

- La plus sage était qu'une relique d'un autre âge, maléfique comme bénéfique, avait été entreposé dans la cargaison. Par le passé, de nombreuses expéditions sortirent des tombeaux des objets puissants, imbibés de magie et le plus souvent porteur de malédictions ancestrales. Généralement, les reliquats trolls ou mogus étaient de bons candidats pollués par des essences magiques. La caisse venant du désert de Tanaris, peut-être qu'il s'agit là d'une relique des trolls sanguinaires des sables de Zul Farak ?

- Une autre idée est que l'objet mystérieux serait de nature titanesque. Les Titans ont laissé de nombreux caveaux et sanctuaires partout en Azeroth, et tous les objets découvert dans les entrailles de ces bâtisseurs de monde étaient imprégné d'une force magique inégalée. Leur puissance était divine, alors il n'est en rien étonnant à ce que leurs outils et babioles obtinrent une partie de leur pouvoir. La Ligue des Explorateurs et un bon ami de la sorcière auront juré qu'un lien étroit entre la cargaison secrète et les sens en alerte de la naine pouvait  être l'origine de cette source de magie méconnue. Après quelques essais, la nature semble en effet concordante. Pourtant, la puissance née de la boite, dans le chariot, dépassait largement tous les artefacts réunis et présents dans le hall des Explorateurs.

D'autres pistes mènent à des conclusions étranges et peu satisfaisantes. Magie du vide, lien avec les Dieux Très Anciens... Beaucoup de piste, mais peu de réelles réponses concrètes.
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Ven 16 Fév - 9:20
Enquête à Baie-du-butin

A la Baie, la situation est devenue critique après l'intervention de Valdron. Ce dernier cherchait des réponses aux effractions commises par la Horde, contre la Guilde du Fer. Après une enquête minutieuse, il découvrit la taverne du Nain en Cloque - planque présumée de Krax, un gobelin ayant un lien avec un groupe de la Horde. Si ce dernier n'y était pas, Broussebarbe rencontra le patron de l'établissement. Grogarm est un nain patibulaire qui a élu domicile à Baie-du-butin depuis deux ans. Ce dernier lui confia que Krax était un gobelin discret de Baille-fonds, habitué du coin, et qu'il avait des soucis avec un cogneur en particulier.

Si la piste du cogneur n'a rien donné, c'est en retournant dans la taverne que Valdron rencontra un nouveau nain. Visiblement mineur et épuisé, ce bon gars lui confia qu'il connaissait bien Krax. Il le mena alors vers ce cul-vert, perdant néanmoins quelque chose en chemin. Hélas, impossible de savoir ce qu'il en était. Sur le quai nord, le mercenaire de la Guilde du Fer, méconnaissable, fit la connaissance de Krax et remercia son compère pour l'aide apporté, avec une pièce bien méritée.

Le situation dérapa. Comprenant rapidement qu'il était découvert par on ne sait quelle machination, Krax tenta une fuite maladroite. Malheureusement pour lui, Valdron l'arrêta avec brutalité. Deux minutes plus tard, le cadavre du gobelin flottait dans l'hanse du port de la Baie, planté par un couteau dans le gras du bide. Au final, c'est une journée comme une autre dans cette cité portuaire.

Valdron ne pourra en découvrir plus à Baie-du-butin, sa tête étant désormais recherchée pour meurtre d'un notable de la Horde. Et il n'est pas guère avancé... Il sait néanmoins que le cartel Baille-fonds est derrière ça, et de fait, la Horde.




Le secret levé

La Guilde du Fer a découvert le nouveau minerai au cœur d'une réunion enflammée. Désormais, tous connaissent la raison de l'aggression de la Horde ; La puissance d'un tel fragment frôle le divin, et cette dernière a déjà une main mise sur l'exploitation de cette précieuse roche.

Ce que l'on sait à l'heure actuelle :

- Le fragment a été envoyé par un mineur de la Guilde du Fer ; Alden Belroc. Ce dernier, posté en Tanaris, a pu mettre la main sur ce minerai qui provient de la région néfaste de Silithus. Hélas, il n'a plus donné de nouvelles de sa part depuis sa dernière lettre.

- Ce minerai puissant est présent en très grande quantité. Des milliers de gisement sont éparpillés en Silithus, mais cette région a subi un grand bouleversement. Une lame dantesque a été plantée dans le cœur de Silithus, défigurant totalement la région et anéantissant les forces en présence. Aurait-il un lien entre ce cataclysme et l'apparition mystérieuse de cette roche brillante ?

- Les gobelins de la Horde, et donc du cartel Baille-fonds, sont présents sur place. Ils minent et prospectent depuis plus d'un mois et ont gagné une longueur d'avance considérable sur l'Alliance. Chaque jour, de nouveaux renforts débarquent dans la région, qui se transforme petit à petit en une carrière à ciel ouvert. A croire qu'ils savent la valeur du minerai...

- La puissance brute du fragment est totale. Il peut faire penser à de l'arcane solide, même si sa forme et son aspect s'approche plus d'un minerai rare et purifié. Sa base est d'un bleu turquoise, et des flammes jaunes dansent à sa surface. On pourrait croire à un mélange de Lumière et de Magie, luttant inlassablement en son cœur sans pour autant créer de conflit. Plutôt une osmose parfaite. Il faudra vérifier les théories et étudier la pierre plus en détail une fois qu'elle sera en sécurité en Forgefer. Une fois sur place, les savants et sorciers de la Guilde du Fer pourront l'exploiter et l'analyser.

- Comme tout minerai, il peut sans doute être forgé et utilisé comme un métal précieux. Les forgerons de la Guilde pourront y récupérer un bout du fragment et s'efforcer de le manipuler avec soins pour vérifier sa consistance, durabilité et autres techniques de forge. Néanmoins, il faudra attendre que le fragment soit en sécurité à Forgefer avant d'y poser ses paluches et d'y gratter sa surface.
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 12/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Ven 16 Fév - 10:48
Valdron comme tous les autres nains, avait été subjugué par la beauté brute et irradiante de l'Azérite. L'espace d'un instant, toute les voix et les questions autour de lui s'étaient tûes alors que perdant son regard dans le fragment opalescent, il crut entendre Thérazane elle même lui susurrer quelques mots. Il fût bien vite ramené à la réalité et au brouhaha de la pièce. Il fronça les sourcils en repensant à son excursion à la Baie du Butin, et ses réponses qui devaient alors servir de repas aux poissons. Mais l'importance de ce trésor renforça sa détermination à trouver le traître au sein de la Guilde du Fer. Il était là...dans cette même salle...celui qui s'était rendu complice de l'embuscade dans la petite ruelle. Alors que tous s'exaltaient de la découverte, parlant avec passion avec leurs voisins, Valdron lui les scrutait de son œil unique aussi ardent qu'une braise du Mont Rochenoire. Avant qu'ils n'aient pu remarquer son regard hostile, l'Oeil Noir, avait déjà fomenté un plan machiavélique pour confondre le traître, preuve que son demi-sang sombrefer était long d'être tari, attendant seulement son heure comme une ombre implacable.

Il devait demander une audience privée avec le Vénérable Mont-Rubis au plus vite...

avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Hurlevent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Ven 16 Fév - 13:25
Le haut-sénateur avait réussit à tirer sa pioche de la mine sans aucun problème. En plus de rejoindre officiellement la Guilde du fer, il fût promu dignitaire. Il était désormais parmi les grands de la petite confrérie marchande et ce pour son plus grand plaisir. Sans compter que dorénavant, il ne serait plus seul à représenter aussi fièrement le clan Sombrefer, une complice d'Ombreforge l'accompagnait. Pendant toute la soirée du dévoilement de l'azérite, on vu Thorganir et Olam se murmurer entre-eux, visiblement contraint de garder leurs secrets pour eux. Quoi de plus logique, un traître comptait parmi la Guilde du Fer, la découverte d'un minerais surpuissant et la méfiance de ses comparses le forçait à avoir une certaine intimité avec ses alliés. Au contraire des autres nains, Thorganir n'avait pas désiré montrer tout son enthousiasme face à ce minerais magique si intriguant. Il n'avait pas le droit de se poser de questions tant que l'azérite ne serait pas en sécurité à Forgefer pour l'étudier. Mais, il partie rejoindre la grande cité naine pour rassembler ses fidèles sbires de la Confrérie de la Sombrepioche et ses plus proches associés de confiance. Il ne savait pas pourquoi, mais il sentait au fond de lui que les ruines de l'ancien royaume d'Ahn'qiraj allaient lever le voile sur bons nombres de mystères sur le nouveau minerais. Si la Guilde du Fer partait en expédition à Silithus, il devait faire tout en son pouvoir pour que celle-ci son concluante afin de trouver son compte.
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 20/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Dim 18 Fév - 11:54
Jørd avait passé la soirée à jouer quelques pièces, une tasse de Java à la main. Elle avait pourtant cette mauvaise habitude de s'alcooliser les soirs de repos au Vieux Renard ; de devenir bruyante et un peu plus sympathique qu'elle ne l'était le reste du temps. Elle laissait volontiers penser que sa mauvaise humeur était due à la fougue dont Valdron avait fait preuve à son encontre la veille, qu'elle avait la rancœur aisée pour un baiser volé.

Le soleil débutait son ascension des cieux, projetant les longues ombres des maisons qu'il assaillait de ses rouges rayons. Jørd sortit du Trou pour la dernière fois avec la discrétion d'une voleuse, un gros sac de voyage sur l'épaule, engoncée dans son armure bleue et argent. Elle scruta les abords de l'impasse, vérifiant que les traînes-poussière du vieux quartier somnolaient toujours contre leur mur, puis enfonça son casque sur la tête avant de ressortir du cul-de-sac comme si de rien n'était. Elle traversa en vitesse le Pont du Roy, puis le quartier nain, se rendant jusqu’à l'office ou ne traînait plus un rat. Ouvrant la porte, elle monta jusqu'au bureau du Vénérable ou elle glissa une lettre sous la porte. Elle reparti aussi vite qu'elle était venue, s'enfonçant dans les faubourgs ou son griffon l'attendait avec deux autres soldats.
Spoiler:
Au Vénérable Mont-Rubis,

Le dix-huitième jour du second mois de l'an trente-huit,

Monsieur,
Je pars dès ce matin et ce jusqu'au vingt-et-un. La mission que vous m'avez confié nécessite des connaissances que je n'ai pas pour le moment, quand aux terres du sud de Kalimdor. Il me semble plus qu'important dans ces conditions de me renseigner auprès de mes collègues connaissant les-dits territoires. Il n'est pas impossible que je sois obligée de m'y rendre personnellement pour plus de précisions cartographiques, aussi j'espère ne pas tomber de griffon en survolant la zone, et pouvoir vous revenir entière pour le vingt-et-un. J'aimerai vous trouver à l'office pour mon retour, afin de discuter du chemin que nous suivrons, et des potentiels dangers qu'ils nous faudra affronter.

Bien à vous,
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 15/12/2017
Localisation : Hurlevent
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Mar 20 Fév - 2:16
Thorganir fût déposé dans sa demeure de Forgefer par deux cogneurs de la Guilde du Fer. Après avoir été vidé de tout son mana pour mener le sortilège à bien, au point de percer la défense magique de l'ogre-mage porteur de l'azérite, il avait sombré dans l'inconscience. La nuit allait pouvoir le remettre sur pied. Le lendemain fût véritable calvaire pour le sorcier sombrefer. Une profonde migraine l'affectait. Il avait résisté au contre-coup de la puissance de l'azérite après tout. Il pourrait se vanter d'avoir une peau de sombrefer une fois bien remis de sa faiblesse autant magique que physique. Dans ses rêves, il avait vu de nombreuses choses, toutes en lien avec ce précieux minerais découvert récemment. Il savait maintenant l'étendu de ses pouvoirs, mais était-il seulement prêt a accepter les conséquences ?


Dernière édition par Thorganir Braisenoire le Mar 20 Fév - 16:23, édité 2 fois
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 07/12/2017

Fiche de Guilde
Autres personnages : Fari Meulenfeu
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

le Mar 20 Fév - 15:49
Ce qui devait être une opération routinière, discrète et sécurisée, s'est transformé en un cauchemar infernal. Le genre de songe noir qui donne des sueurs froides, créant une panique vraie et contagieuse. La pierre radieuse, trésor des trésors, avait été dérobé...

La Guilde du Fer avait envoyé trois chariots - dont deux leurres - en direction de Forgefer. Tôt dans la matinée, le convoi avait quitté Hurlevent sous bonne garde, plusieurs mercenaires escortant les caravanes. Rapidement, leur chemin se divisa et les heures s'écoulèrent lentement. L'objectif premier était de berner les potentiels agents de la Horde, trompant leur sens. Un plan astucieux, qui devait aussi attirer hors de l'ombre le traitre nain qui aurait renseigné la Horde sur la procession de la gemme mystérieuse, obtenue par la guilde.

Dans la soirée, un portail s'ouvrit dans la salle principale de l'office. Un magus Sombrefer roula hors du champ arcanique, mortellement blessé. En quelques mots, il déclara que le chariot principal avait été attaqué par des ogres, alors qu'ils chevauchaient dans les Terres Ingrates. Pour protéger leur bien, les membres présents dans l'office sautèrent dans le portail, suivant une main massive qui avait surgi et attrapé fermement le mercenaire survivant.

Sur place, le chariot a été renversé, vidé de sa cargaison, et un combat acharné se déroulait entre les cognards et les ogres. Ces derniers dominait cependant les nains, plus grands et plus forts que les mercenaires engagés sous la bannière de l'ordre marchand.


L'OGRE-MAGI TAR'DUL

- Sans aucun lien avec la Horde, il semble que ce monstre à deux têtes ait pu ressentir la puissance brute de la pierre à quelques lieux de son taudis. Il envoya ses brutes arrêter le convoi nain, afin de soustraire la chose qui s'emblait l'appeler. Tar'dul s'enferma au fond de sa caverne, fou et s'entourant d'un bouclier d'arcane résistant. Les deux têtes ont été fasciné et aveuglé par la puissance indomptée qui habitait dans le fragment d'Azérite. "Ca nous parle." ... "Oui. NON."

- Les sorciers présents sur place ont pu être les témoins d'un force terrible et illimitée. L'ogre-magi lutta contre la puissance combinée du grand Braisenoire, de Hacherive et de Rince-forge, mais repoussa cependant facilement leur incantation sulfureuse lorsqu'il usa de la pierre. Tirant l'énergie disponible dans le fragment rutilant, Tar-dul extirpa trop de magie et se retrouva dépassé par le flot de mana qui s'écoula en lui, mais aussi en-dehors. Une grand partie vint sonner le sénateur Throganir, mais une autre transita brièvement dans le corps de Tihsarrin. Cette dernière gagna, un bref moment, une maîtrise et une puissance quasi-divine. Les effets de la pierre sont plus qu'étranges. Elle ne répond de rien, et ne laisse pas contrôler.

- La sorcière des Hacherive balaya le bouclier arcanique, et blessa lourdement l'ogre à deux têtes. Ce dernier se fit achever sans mal, dépossédé de ses pouvoirs qu'il ne pouvait maîtriser. Les ogres mages sont réputés pour être talentueux dans certains domaines, et ce Tar'dul n'était en rien un amateur. Pourtant, ce magus, dernier descendant des lignées de l'Empire Gorien, n'a pas su tenir et dominer la puissance cachée dans le bout de roche luminescent. Curieux. Les nains de la Guilde du Fer le peuvent-ils ?

- Un chariot blindé, l'un des leurres, est arrivé au bon moment. La pierre de Silithus a été récupéré et confié à la sécurité des mercenaires, puis tous le groupe regagna Forgefer, sans mal ou autre incident. La crise a été réelle, douloureuse rappel à l'ordre du danger que peut représenter un artefact inconnu et suintant d'une force inouïe. L'on dirait bien que la Horde ou l'Alliance ne seront pas les seules factions a être intéressé par ce morceau de minerai. Si l'origine de la pierre s'ébruite, bientôt, ce sera des milliers de chercheurs et de frapadingues qui se rueront en Silithus pour déloger hors du sable des pépites d'Azérite. La Guilde du Fer ne peut pas laisser un tel scenario se réaliser !


FORGEFER

- La pierre d'Azérite repose dans le hall de la Guilde du Fer, cachée et protégée derrière une porte en mithril et des sortilèges tissés par des maîtres des runes. Plusieurs molosses du Fer surveillent en permanence les lieux, comprenant bien qu'ils ne gardent pas un trésor quelconque, mais bel et bien l'avenir de toute une guilde et d'un peuple. Placée sous une cloche en verre épaisse, la pierre est désormais libre d'être approché, étudié et même touché par des membres experts de la Guilde du Fer.

- De nombreux mineurs, mages et forgerons viendront voir de leur propre yeux la merveille. Chacun y va de ses conclusions. Pour toute demande spéciale ou expérience a effectuer sur la pierre, il faut néanmoins avoir l'autorisation d'un Dignitaire de la guilde, ou du Vénérable en personne. Ce fragment est pour le moment unique. Il serait dommage de le perdre lors d'un malheureux incident.


Pour Valdron :

- Le plan tissé avec le Vénérable est un échec en demi-teinte. Les ogres se sont invités au schéma, ruinant de fait le piège tendu pour attraper le traitre de la Guilde du Fer. Néanmoins, Valdron peut rayer de sa liste quelques nains importants, les convois ayant dépassé les forteresses du clan Sombrefer. Le traitre n'est donc en rien un nain à la peau de suie, ni un marteau-hardi puisqu'aucune direction n'a été emprunté vers les Hautes Terres.
Contenu sponsorisé

Re: [Actes et rumeurs] Sur la piste de l'Azérite

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum